Monde

L’Inde veut construire 6 sous-marins nucléaires supplémentaires

Océan Indien

Témoignages.re / 18 février 2015

L’Inde s’affirme de plus en plus comme une puissance maritime. Son gouvernement vient d’annoncer le projet de construction de 6 sous-marins nucléaires et de 7 frégates furtives. Tous les bâtiments seront construits en Inde. Ils complèteront 3 sous-marins nucléaires lanceurs d’engins en construction. En nombre de sous-marins, ce sera quasiment l’équivalent de la marine française.

JPEG - 35.5 ko
L’année dernière, trois navires de guerre de la marine indienne étaient en visite à La Réunion.

L’Océan Indien risque de voir ces eaux devenir de plus en plus militarisées et nucléarisées dans les prochaines années. Pour le moment, les États-Unis occupent l’île de Diego Garcia et l’ont transformée en leur plus grande base d’agression outre-mer. Outre les bombardiers qui peuvent frapper à tout instant le Moyen Orient et l’Afghanistan, Diego Garcia permet aussi à la marine américaine de faire escale. Ses armes de destruction massive maritimes sont notamment des porte-avions et des sous-marins, tous à propulsion nucléaire.

Cette course aux armements est jugée nécessaire pour que l’Inde puisse assurer sa présence dans tout l’océan Indien, et notamment au nord, dans la zone comprise entre le Golfe Persique et le détroit de Malacca.

Mais l’Inde continue de développer son armée. Actuellement, elle dispose d’un sous-marin nucléaire. C’est un bateau qu’elle loue pour 10 ans à la Russie. Mais elle compte encore renforcer sa marine.
Ainsi, le gouvernement de l’Inde vient d’annoncer sa volonté de faire construire en Inde six sous-marins nucléaires supplementaires, et sept frégates furtives. Ils complèteront les 3 sous-marins nucléaires lanceurs d’engins en chantier en Inde. Un d’entre eux vient de commencer ses essais en mer pour être opérationnel à la fin de l’année.

Depuis plusieurs décennies, les progressistes luttent pour que l’océan Indien devienne une zone de paix. Ces récents développements rappellent que cette bataille est une nécessité.


Kanalreunion.com