Monde

L’Observatoire sur les Fatwa met en garde contre Boko Haram

Après les attentats au Cameroun

Témoignages.re / 26 janvier 2016

L’Observatoire sur les Fatwa extrémistes de Dâr Al-Iftâ d’Egypte (institut officiel chargé de la Fatwa en Egypte) a mis en garde contre les dangers liés aux attentats-suicides utilisés par les groupes extrémistes et violents sur le continent africain et qui font de nombreuses victimes innocentes et y déstabilisent la sécurité et la stabilité, tout en terrifiant les populations.

L’Observatoire réagissait ainsi, mardi, au lendemain du triple attentat-suicide au Cameroun, faisant 32 morts et environ 86 blessés, perpétrés par quatre jeunes filles qui ont visé un marché dans la localité de Bodo, à l’extrême Nord-est, constituant ainsi l’un des plus meurtriers attentats exécutés dans la région par le mouvement Boko Haram.

L’Observatoire a déploré que les groupes terroristes exploitent la situation de certaines femmes qui croient aveuglement à la propagande de ces mouvements et de leurs Fatwa obscurantistes qu’ils diffusent dans les régions sous leur domination.

Le mouvement Boko Haram exploite la faiblesse en connaissance religieuse chez de nombreuses personnes des populations des lointains villages et villes africains pour diffuser les idées extrémistes et leur inculquer des croyances extrémistes et dévoyées destinées à concrétiser les objectifs de l’organisation terroriste.

L’Observatoire a appelé à l’intensification du travail de sensibilisation dans les pays africains, en armant les Ouléma pour contrer la pensée obscurantiste et les méthodes extrémistes diffusées par les groupes extrémistes sur le continent.


Kanalreunion.com