Monde

L’OCS consolide ses stratégies

Céline Tabou / 6 juin 2012

Les pays membres de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) vont se réunir les 6 et 7 juin à Pékin, afin de consolider le plan sur le développement stratégique à moyen terme de l’organisation.

L’Organisation de coopération de Shanghai comprend actuellement la Chine, le Kazakhstan, le Kirghizstan, l’Ouzbékistan, la Russie et le Tadjikistan. L’Inde, l’Iran, la Mongolie et le Pakistan ont le statut d’observateurs tandis que la Biélorussie et le Sri Lanka sont partenaires au dialogue de l’OCS. Fondée en 2001, l’Organisation de coopération de Shanghai est devenue un mécanisme « garantissant la stabilité et la sécurité en Eurasie, après des années de développement ».
A l’occasion de ce sommet, les dirigeants des pays membres de l’OCS adopteront une nouvelle version du règlement des mesures politiques et diplomatiques et des mécanismes de la réaction de l’OCS aux situations qui menacent la paix, la sécurité et la stabilité dans la région, a indiqué l’agence de presse russe, RIA NOVOSTI.
Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a expliqué à l’agence de presse chinoise, Xinhua, que « les leaders de nos pays signeront une Déclaration pour une région de paix durable et de prospérité commune. Un document sérieux et conceptuel - Les Principales orientations de la stratégie de développement à moyen terme pour l’OCS (…) sera soumis aux chefs d’Etat ».
Le vice-ministre chinois des Affaires étrangères Cheng Guoping a indiqué lors d’une conférence de presse à Pékin que l’organisation s’était développée, passant des objectifs de base de lutte contre le terrorisme, le séparatisme et l’extrémisme à une coopération globale. Le sommet révisera la candidature de l’Afghanistan au statut d’observateur et la candidature de la Turquie au statut de partenaire de dialogue, a-t-il ajouté.

Céline Tabou


Kanalreunion.com