Monde

L’urgence de mettre en place les énergies renouvelables

Une grève des charbonniers en passe d’asphyxier la ville de Bujumbura

Témoignages.re / 3 août 2009

Jadis principale source d’énergie à La Réunion, le charbon de bois couvre 96% des besoins du Burundi. Cette situation rappelle l’urgence de mettre en œuvre des alternatives durables, comme les énergies renouvelables, sous peine de voir la déforestation s’amplifier. Car il suffit d’un conflit social impliquant les charbonniers pour qu’aussitôt, le prix du charbon de bois soit multiplié par trois.

Les charbonniers ont déclenché le mouvement de grève pour protester contre une récente "mesure sécuritaire" de la police qui interdit le chargement excessif des camions de transport auquel on attribue souvent le nombre élevé d’accidents de la circulation routière.
Les camions qui arrivent de l’intérieur du pays pour approvisionner la ville de Bujumbura n’ont plus le droit de dépasser une cinquantaine de sacs de 30 kg chacun, alors qu’auparavant, ils pouvaient en charger plus du double, déplorent les transporteurs.
Ces derniers se plaignent également des coûts élevés de location des camions, d’une série de taxes municipales et au département des forêts ainsi que la fluctuation des prix du carburant.
Les conséquences de la grève, quant à elles, ne se sont pas faites attendre, et dans les quelques rares points de vente où on peut encore trouver du charbon à Bujumbura, les prix au détail ont grimpé dans des proportions allant parfois du simple au triple.
Du côté des associations de consommateurs, on s’explique difficilement l’absence de dialogue entre les parties au conflit social ou encore le silence prolongé du gouvernement face à une question pourtant hautement sensible et de nature à soulever la population qui n’en pouvait pas déjà de payer de plus en plus cher le prix des produits vivriers.
On rappelle que le charbon ainsi que le bois de chauffe représentent plus de 96% du bilan énergétique total au Burundi où la déforestation commence, de fait, à inquiéter sérieusement les environnementalistes. Cela rend d’autant plus urgente la diffusion d’énergies renouvelables capables de remplacer le charbon de bois.


Kanalreunion.com