Monde

La centrale de Fukushima inspectée

Nucléaire

Céline Tabou / 26 novembre 2013

Des agents de AIEA inspectent actuellement la centrale nucléaire de Fukushima, qui a été dévasté suite à un tsunami. Quelques jours avant cette inspection, les nettoyeurs ont affirmé que les eaux contaminées seront déversées dans le Pacifique.

Une délégation d’une vingtaine d’experts de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a entamé sa nouvelle séance d’inspection des travaux de démantèlement de la centrale nucléaire, où de nombreux incidents sont à dénombrer.

Avant démantèlement

Pendant 10 jours, 19 spécialistes vont examiner la façon dont la compagnie gérante, Tokyo Electric Power (Tepco), à agit et réagit sur le site afin de préparer sa démolition. Les experts vont visiter la centrale, mais aussi recueillir des informations auprès de Tepco, du gouvernement et d’autres parties prenantes. Carlos Lentijo, chef de la mission, a expliqué à la presse : «  Nous allons mettre en particulier l’accent sur les efforts déployés pour gérer l’eau contaminée et sur les opérations de transfert du combustible nucléaire stocké dans la piscine du réacteur 4 en un lieu plus sûr ».

La société Tepco est parvenue à retirer 22 barres de combustible de la piscine fragilisée du réacteur 4, mais il lui en reste 1.511 à extraire. Une mission qui devrait prendre un an, d’autant plus que les autres piscines de désactivation (1 à 3) devront également être vidées ultérieurement. Pour l’expert, «  cela va nous permettre d’évaluer les circonstances en détail et de fournir des conseils supplémentaires à Tepco si cela est nécessaire pour améliorer la situation ».

Eau contaminée rejetée dans l’Océan

Dave Klein, président du Comité de surveillance de Fukushima en charge du nettoyage et de la stabilisation de la centrale, a annoncé que quand« l’eau sera déversée, elle aura été diluée. Ainsi, il n’y a pas de risque pour la santé publique, mais c’est une question chargée d’émotion ». Cependant, concernant les espaces maritimes, peu de données ont été fournies, mais les risques persistent.

Des centaines de milliers de tonnes d’eau contaminée seront éventuellement déversées dans le Pacifique. Cette eau radioactive vient du refroidissement des réacteurs dans lesquels a été injectée continuellement de l’eau douce pour les maintenir à la bonne température. Cette opération se produit chaque jour et entraine le déversement de centaines de tonnes d’eau hautement en plus des centaines de milliers de tonnes d’eau actuellement stockées.

Ces eaux stockées sont un défi pour les nettoyeurs, cependant pour David Klein, après le traitement de cette eau et la suppression des éléments radioactifs, l’eau pourra être déversée sans danger dans le Pacifique. En plus de l’eau contaminée, les infrastructures construites rapidement sont en mauvais état. Dave Klein pense qu’il y aura d’autres incidents similaires à celui provoqué par le rat qui a grignoté l’un des câbles de Fukushima.

C.T.


Kanalreunion.com