Monde

La Chine s’engage à augmenter ses investissements en Afrique

Forum économique mondial africain

Témoignages.re / 9 mai 2014

Le Premier ministre chinois, Li Keqiang, a prévenu jeudi, que tout continent ou super nation qui sape ou ignore l’Afrique et ses populations le fait à son propre péril, indiquant que la Chine continuera à mettre en priorité les investissements, surtout dans le développement des infrastructures dans sa coopération avec le continent africain.

Le Premier ministre Li a déclaré aux délégations à la deuxième journée du Forum économique mondial sur l’Afrique qui se déroule du 7 au 9 mai à Abuja, capitale du Nigeria, qu’à cause de la place importante que l’Afrique occupe dans le programme des affaires mondiales, la Chine a choisi d’augmenter ses investissements aussi bien que ses relations économiques avec le continent africain.

« Le continent africain est un important berceau pour la civilisation mondiale. Au cours du dernier centenaire, les populations de l’Afrique ont réussi la libération nationale et l’indépendance. Et surtout depuis le début du nouveau siècle, l’Afrique a démontré une vitalité économique forte, a maintenu une stabilité globale et a émergé comme un continent en progression », a-t-il dit.

« Il y a trois années, quand je parlais aux quartiers généraux de l’UA, j’ai déclaré que l’Afrique était un pôle du monde de trois façons. Premièrement, l’Afrique est constituée de 54 pays qui comptent pour plus du quart des Etats membres de l’ONU. L’Afrique est ainsi devenue un pôle majeur dans l’arène politique mondiale.

Deuxièmement, l’Afrique a une population totale d’un milliard de personnes et un agrégat économique de plus de 2 trillions de dollars américains. Des croissances au monde, les plus rapides en 2013, 7 sont en Afrique, ce qui indique son poids de plus en plus grand dans le monde en développement. L’Afrique est par conséquent, également un pôle de croissance majeure.

Troisièmement, avec plus de 1500 groupes ethniques et plus de 2000 langues différentes, l’Afrique est riche de son héritage culturel. Une telle diversité culturelle pleinement exposée sur le continent fait de l’Afrique un pôle coloré dans la civilisation humaine. Dans le paysage international politique et économique, il est toujours meilleur d’avoir plus de pôles que peu de pôles. La progression de l’Afrique comme un nouveau pôle fera seulement un monde plus démocratique, stable, dynamique et coloré, ainsi qu’une meilleure facilitation de la paix, du développement et du progrès dans le monde », a déclaré le Premier ministre Li.

Il a indiqué que la Chine travaille déjà avec l’Afrique pour mettre à niveau et construire des infrastructures de transport pour promouvoir un réseau de chemins de fer à haute vitesse et des réseaux routiers en Afrique.

« Le président Goodluck Jonathan a proposé la construction d’un réseau d’autoroutes en Afrique de l’Ouest. Nombre de pays ont également exprimé leur intérêt dans la coopération avec la Chine dans la construction d’autoroutes. La Chine accueille favorablement de tels désirs et intensifiera les coordinations avec l’Afrique pour connecter les autoroutes actuelles en Afrique afin de former un réseau continental dans l’avenir ».

« La Chine est prête à fournir des soutiens en finances, en personnels et en technologies pour le développement des infrastructures en Afrique. La Chine intensifiera ses investissements et sa coopération financière avec l’Afrique en accordant des crédits additionnels de 10 billions de dollars américains dans sa ligne de crédits promise sur un total de 30 billions de dollars américains et en ajoutant une autre somme de 2 billions de dollars américains pour faire du fonds de développement sino-africain, un total de 5 billions de dollars américains.

« La Chine va vigoureusement faire progresser le programme des talents africains en fournissant 18.000 bourses gouvernementales à des étudiants africains et en formant 30.000 professionnels africains dans différents domaines. La Chine aidera également dans la formation de plus de personnels techniques pour l’Afrique à travers plusieurs niveaux, y compris des schémas de formation des entreprises chinoises et des instituts Conficius en Afrique », a dit le Premier ministre chinois.


Kanalreunion.com