Monde

La Croix-Rouge salue la libération de Nourane Houas

Yemen

Témoignages.re / 4 octobre 2016

Nourane Houas, une collaboratrice du Comité international de la Croix Rouge (CICR) qui avait été enlevée l’année dernière à Sanaa, a été libérée et se trouve actuellement à Muscat.

JPEG - 19.2 ko

Le CICR tient à remercier tous ceux qui ont contribué à faciliter la libération de Mme Houas, en particulier sa Majesté le sultan Qabous d’Oman.

Mme Houas avait été kidnappée par des hommes armés le 1er décembre 2015. Alors qu’elle se rendait à son travail en compagnie d’un collègue, le véhicule à bord duquel ils voyageaient avait été intercepté par un groupe armé. Son collègue avait été relâché indemne quelques heures plus tard, tandis qu’elle allait passer plus de dix mois en captivité.

« Nous sommes soulagés et heureux que Nourane soit de retour à nos côtés, saine et sauve », fait savoir M. Faite, chef de la délégation du CICR au Yémen. « Cet enlèvement a été une terrible épreuve pour elle ainsi que pour sa famille, ses amis et ses collègues. Il a évidemment aussi porté un coup dur à notre action humanitaire au Yémen. »

« Beaucoup d’efforts ont été nécessaires, à l’intérieur comme à l’extérieur du Yémen et sur de nombreux mois, mais finalement, nous sommes satisfaits de cette issue positive », poursuit M. Faite. « Notre priorité désormais est le bien-être de Nourane et qu’elle puisse retrouver les siens au plus vite. Nous demandons à chacun de respecter sa vie privée et celle de sa famille en ce moment particulier. »

Le CICR ne souhaite pas s’exprimer sur l’identité et les motivations des ravisseurs, ni sur les détails de cette libération.

« Nous sommes reconnaissants aux gouvernements français et tunisien de leur soutien et de leur coopération durant cette période », ajoute M. Faite. « Nous restons déterminés à venir en aide à la population du Yémen, qui souffre terriblement dans le conflit en cours. Nous espérons pouvoir bientôt reprendre la totalité de nos activités dans le pays. »


Kanalreunion.com