Monde

La démission plutôt que le défi

Benoît XVI

Témoignages.re / 14 février 2013

JPEG - 54.2 ko

Sur la place Saint-Pierre à Rome, lors d’une apparition de Benoît XVI au balcon.

Benoît XVI a annoncé mardi qu’il renoncera à ses fonctions de pape dans moins de trois semaines. Le droit canon le lui permet. La renonciation plutôt que le défi : quand le corps ne suit plus l’esprit, la sagesse est de mise. Sa décision ne se commente pas. Il l’a prise en toute liberté, après avoir sûrement intensément réfléchi et prié. Saluons la pertinence et le courage de son acte profondément humain. Même si l’annonce, aussi soudaine que rarissime (aucun pape contemporain n’a jamais renoncé à ses fonctions), aura surpris le monde entier, car tellement imprévisible. Mais sa décision est à la hauteur du souvenir qu’il laissera, - celui d’un grand pape, qui impressionnait beaucoup. Dans deux mois, il aura 86 ans. Pour Pâques (le 31 mars), les cardinaux de l’Eglise auront choisi un nouveau souverain pontife parmi eux pour gouverner la barque de Saint-Pierre et propager la parole de l’Evangile.

Marc Kichenapanaïdou


Kanalreunion.com