Monde

La France et les 8 autres États nucléaires vont-ils respecter l’ONU ?

Après l’attribution du Prix Nobel de la Paix 2017 à l’ICAN

Correspondant Témoignages / 10 octobre 2017

Comme cela est expliqué sur internet, ce n’est pas une personne, mais une coalition mondiale d’ONG luttant pour l’abolition de l’arme nucléaire qui a remporté le Prix Nobel de la Paix cette année. L’International Campaign to Abolish Nuclear Weapons (ICAN) a reçu cette récompense le vendredi 6 octobre dernier et ‘’Témoignages’’ félicite cette organisation car le soutien à la lutte pour un monde de justice et de paix est une des tâches des communistes réunionnais. Mais quels enseignements peut-on tirer à présent de cet événement ?

JPEG - 55.2 ko
Les responsables de l’ICAN, dont (au centre) Beatrice Fihn, la directrice exécutive, et Daniel Hogsta, coordinateur, durant une conférence de presse donnée au siège de l’ICAN, à Genève, le 6 octobre.

Il se trouve que le combat de ces ONG contre la prolifération nucléaire sonne juste en cette période de tensions entre la Corée du Nord et les États-Unis. Et l’ICAN (organisation internationale contre les armes nucléaires), Prix Nobel de la paix 2017, a permis notamment la signature d’un traité par 122 pays en juillet dernier, qui s’engagent en faveur de l’interdiction de l’arme nucléaire. Un traité non signé par les neuf puissances qui détiennent l’arme nucléaire. Mais pourquoi ce scandale ?

Or le Comité Nobel a ainsi souhaité reconnaître cette avancée et voit le prix comme « un appel lancé aux États dotés de l’arme nucléaire », a indiqué Berit Reiss-Andersen, présidente du comité.

« Le Comité (Nobel) tient à souligner que les prochaines étapes vers la réalisation d’un monde sans armes nucléaires doivent impliquer les États dotés de l’arme nucléaire. Cette année, le prix de la Paix est donc également un appel lancé à ces États pour qu’ils engagent des négociations sérieuses en vue de la disparition progressive, équilibrée et soigneusement contrôlée de près de 15.000 armes nucléaires dans le monde », a-t-elle dit.

Pour l’ICAN, « les armes nucléaires continuent à être une menace humanitaire mondiale » qui peuvent décimer des millions de personnes, voire l’humanité entière. D’où ces réflexions très importantes : il est très grave et très préoccupant pour la population mondiale que des responsables politiques refusent d’appliquer des mesures indispensables préconisées par une organisation internationale comme l’ONU pour tous les peuples du monde. D’où cette question : la France et les 8 autres États nucléaires vont-ils respecter l’ONU ou bien vont-ils nier cette organisation, qui se bat pour la paix sur Terre, contre le réchauffement climatique et pour l’éradication de la misère… ?



Un message, un commentaire ?



Messages






  • L’attribution d’un prix Nobel de la paix est devenu depuis quelques années un évènement qui attire l’attention du monde entier sur certaines personnes qui militent pour la paix dans le monde , et que ce prix soit attribuée à une association particulièrement efficace et entendu dans ce domaine me parait normal .

    Mais le fait que les pays riches comme le France , l’Angleterre ou les USA qui jouent depuis la fin de la deuxième guerre mondiale le rôle de gendarme du monde et qui interviennent sur de nombreux points chauds de la planète pour éviter les conflits armés ou ramener la paix, refusent de signer un traité qui les obligent à se séparer de leurs armes nucléaires ne parait aussi tout à fait normal. .

    Dans un monde ou règne encore la loi du plus fort , la paix ne peut être maintenue que par ceux qui sont forts et que personne n’oserait attaquer sans en payer un prix très élevé. Or ce qui fait actuellement la force des grandes puissances qui jouent le rôle de gendarme du monde c’est surtout leur armes nucléaires qui dissuadent les plus faibles de les affronter .

    C’est l’arme nucléaire qui a mis fin à la deuxième guerre mondiale et c’est grâce à l’arme nucléaires que le monde a évité jusqu’ici une troisième guerre mondiale qui serait beaucoup plus destructrice et meurtrière que les deux premières guerres mondiales . Le jour où les armes nucléaires auront disparues sur la terre , l’humanité connaîtra de nouveau une période de violence sans précédents , sauf si l’ONU peut mettre en place une force internationale suffisamment puissante pour intervenir partout dans le monde comme le font actuellement les USA et leurs principaux alliés .

    Avant de supprimer les armes nucléaires il faudrait d’abord obliger tous les pays du monde à appliquer un certain nombres de règles qui sont indispensables pour permettre le développement économique et social de tous les peuples de la terre . Il faudrait instituer une véritable solidarité internationale entre tous les peuples , et mettre en place un impôt international qui permette d’appliquer les grands principes de notre devise nationale liberté égalité et fraternité .

    Malheureusement , malgré l’existence de l’ONU depuis la fin de la deuxième guerre mondiale la communauté internationale est toujours soumise à la loi de la jungle chaque pays fait ce qu’il veut dans son coin et souvent maintient sa propre population en situation d’esclavage .L’écart entre les pays pauvres et les pays riches ne cesse de se creuser et certains pays sont déjà condamnés à la pauvreté perpétuelle parce que les organismes internationaux qui pourraient leur venir en aide exigent le respect d’un minimum de règles qui ne peuvent être appliqués par ceux qui sont trop pauvres .

    L’ONU devrait consacrer ses efforts à éradiquer la misère dans le monde et faire progresser les plus pauvres avant d’imposer aux pays les plus riches de renoncer à leurs armes nucléaires qui incontestablement leur permettent d’assurer non seulement leur propre sécurité mais aussi de maintenir la paix dans le monde . Certes l’humanité n’est pas à l’abri de la folie d’un dictateur qui pourrait faire usage d’une arme nucléaire pour démontrer sa puissance au monde entier , mais peut être que si l’ONU était vraiment efficace et imposait à tous les pays du monde le respect d’un certain nombres de principes fondamentaux qui garantissent la liberté l’égalité et la fraternité entre tous les hommes il n’y aurait plus de dictateur sur terre et le monde serait à l’abri de la folie .

    Heureusement que les règles qui permettent de désigner les dirigeants des pays qui détiennent déjà des armes nucléaires permettent également d’éviter de choisir des hommes déséquilibrés et assoiffés de puissance et tant qu’il en sera ainsi il n’est pas nécessaires de leur demander d’abandonner leur armes nucléaires . Mais malheureusement il y a encore des pays dans lesquels le choix des dirigeant dépend de l’argent de la force et de la violence , et notre monde n’est pas encore à l’abri des fous qui arrivent au pouvoir . La deuxième guerre mondiale a tué 70 millions de personnes et laissé Plus de 140 millions d’infirme et des centaines de milliards de de dollars de dégâts matériels. Le monde s’est reconstruit très vite , mais personne ne peut chiffrer le nombre de victime d’une troisième guerre mondiale dans laquelle on utiliserait l’arme nucléaire e pendant combien de temps les terres touchées par les armes nucléaires resteront inutilisables en raison de leur radioactivité . Il faut bien entendu faire tout ce qui est possible pour éviter cette situation mais cela ne passe pas forcément par l’interdiction des armes nucléaires pour ceux qui sont capables de maitriser leur usage .

    Article
    Un message, un commentaire ?