Monde

La JICA va développer la culture du riz sur 1.300 ha dans le nord du Sénégal

Japon-Sénégal

Témoignages.re / 24 septembre 2009

Le gouvernement japonais, à travers son Agence de coopération internationale (JICA), envisage de développer la culture du riz sur une étendue de 1 300 hectares à Podor (nord du Sénégal), annonce un communiqué de presse de l’agence nippone.

"En réponse à la requête introduite par le gouvernement de la République du Sénégal, le gouvernement du Japon, par son agence de coopération, la JICA, a envoyé une mission d’étude préparatoire du 10 août au 3 septembre pour le Programme d’aménagement du casier de Podor qui devrait permettre le développement de l’agriculture, notamment la riziculture sur 1 300 ha", indique le communiqué.

A l’issue de cette mission dirigée par le directeur de la Division des zones arides et semi-arides du Département du développement rural de la JICA, Hanaï Jun’ichi, et la partie sénégalaise représentée par la Société d’aménagement du Delta du fleuve Sénégal (SAED), le ministère sénégalais de l’Agriculture et la Direction de la coopération économique et financière, un protocole d’accord a été signé entre les deux parties en vue du démarrage du programme.

"Conformément à l’initiative CARD lancée par le Japon lors de la Conférence internationale sur le développement de l’Agriculture (TICAD IV), dont l’objectif est de doubler la production de riz (de 14 millions à 28 millions de tonnes en Afrique au Sud du Sahara dans les 10 prochaines années), ce projet vise à promouvoir le développement de la riziculture locale par l’augmentation des superficies emblavées en riz dans la cuvette de Podor et de contribuer à l’amélioration des revenus des exploitants ciblés par la création d’opportunités de professionnalisation en agriculture. Il s’insère ainsi dans le cadre de la Grande offensive agricole pour la nourriture et l’abondance (GOANA), du Programme national d’auto-suffisance en riz et de la Stratégie nationale du développement de la riziculture (SNDR) du gouvernement du Sénégal", poursuit le communiqué.

Le même texe note que la collaboration entre le ministère de l’Agriculture du Sénégal et la JICA date de "bien longtemps" avec, à son actif, l’aménagement de périmètres irrigués de plus de 900 ha à Débit-Tiguette et 200 ha à Thiago, dans le Delta du fleuve Sénégal. En 2004-2006, l’agence de coopération nippone a mené une étude qui a abouti à l’élaboration d’un Plan directeur sur la réorganisation de la production du riz au Sénégal.


Kanalreunion.com