Monde

La population Pygmée estimée à 920.000 personnes

Témoignages.re / 27 janvier 2016

Le nombre de Pygmées vivant en Afrique centrale est estimé à 920.000 personnes, selon une étude internationale à laquelle ont participé des chercheurs de l’université de Malaga, dans le Sud de l’Espagne.

L’étude, dont les conclusions ont été publiées dans la revue scientifique Plos One, est la première du genre qui fournit une estimation exacte du nombre de Pygmées vivant dans les forêts tropicales d’Afrique centrale, et présente également une carte qui établit sa répartition géographique, selon un communiqué de l’Université de Malaga dont la PANA a eu copie, mercredi.

L’équipe de scientifiques, dirigée par le professeur John E. Fa, de la Manchester Metropolitan University, en tant que chercheur associé senior avec le Centre pour la recherche forestière internationale (CIFOR), compte aussi le chercheur espagnol Jesus Olivero, chef du groupe de biogéographie et diversité de l’Université de Malaga.

L’étude a été réalisée par 26 co-auteurs de l’Europe, des Etats Unis, du Canada, du Japon et le Cameroun, dont des anthropologues, biologistes spécialisés dans la protection des populations menacées et bio-géographes, certains d’entre eux membres actifs d’organisations pour la défense des droits humains.

Les Pygmées sont le groupe le plus actif de chasseurs-cueilleurs du monde et vivent dans des communautés situées principalement dans les forêts tropicales de neuf pays d’Afrique centrale, une zone d’environ 178 millions d’hectares, qui constituent une petite minorité par rapport à la population totale.

Le but de l’étude était de contribuer à la recherche des meilleurs moyens pour protéger un peuple autochtone confronté à la marginalisation croissante, à la discrimination et aux déplacements forcés. De plus, ses terres sont menacées de déforestation et d’exploitation industrielle.


Kanalreunion.com