Monde

Le drapeau de Cuba flotte à Washington

Réouverture de l’ambassade de Cuba aux Etats-Unis

Témoignages.re / 21 juillet 2015

Cuba et les Etats-Unis ont formellement renoué lundi leurs relations diplomatiques, rompues il y a cinquante-quatre ans, et le drapeau cubain a été hissé sur l’ambassade de Cuba à Washington lors d’une cérémonie présidée par Bruno Rodriguez, ministre cubain des Affaires étrangères.

JPEG - 56.4 ko
Bruno Rodriguez, ministre des Affaires étrangères de Cuba, et son homologue John Kerry lors de la conférence de presse organisée hier au Département d’État à Washington lors du rétablissement des relations diplomatiques entre Cuba et les États-Unis.

Plus de 500 personnalités ont participé hier à la cérémonie de levée des couleurs du drapeau cubain dans le ciel de Washington. Pour marquer le rétablissement des relations diplomatiques entre Cuba et les États-Unis, les Cubains ont ouvert une ambassade à Washington. La cérémonie était présidée par Bruno Rodriguez, ministre cubain des Affaires étrangères.

Autre signe d’une volonté commune de fermer la page de 50 ans d’hostilité : le chef de la diplomatie américaine, John Kerry, a reçu son homologue cubain au Département d’Etat.

Les deux hommes ont souligné l’importance de l’événement à leurs yeux, tout en la relativisant.
« Les événements historiques que nous sommes en train de vivre feront sens uniquement avec la fin du blocus économique, commercial et financier, qui provoque tant de privations et de dégâts pour notre peuple, avec la rétrocession du territoire occupé de Guantanamo, et le respect de la souveraineté de Cuba », a déclaré Bruno Rodriguez lors de la cérémonie d’ouverture de la représentation diplomatique.
Par la suite, John Kerry a salué « un nouveau départ » dans les relations entre les Etats-Unis et Cuba, mais a précisé que le chemin qui devait conduire à une normalisation pleine et entière serait « long et complexe ».

Au moment où le drapeau cubain était hissé et où retentissait l’hymne national du pays, d’autres voix se faisaient entendre, celles d’anonymes restés à l’extérieur, qui criaient au milieu de la foule : « Cuba si, embargo no ! »
Dans la capitale cubaine, l’ambassade américaine a également rouvert, mais en toute discrétion : la « section d’intérêts » américaine a publié un communiqué indiquant qu’elle devenait « officiellement l’ambassade des Etats-Unis ».

La bannière étoilée n’y sera hissée qu’à l’occasion d’une visite de John Kerry dans l’île, prévue le 14 août prochain.


Kanalreunion.com