Monde

Le mascaret du fleuve de Qiantang plus intense

Un effet du changement climatique

Céline Tabou / 7 septembre 2011

Le fleuve Qiantang est connu pour le plus grand mascaret du monde, celui-ci peut atteindre 9 mètres de hauteur et une vitesse de 40 km/h. Ce fleuve se jette dans la mer de Chine orientale après avoir traversé la baie de Hangzhou. Chaque année, des centaines de milliers de Chinois et touristes s’y rendent pour contempler l’évènement.

Le mascaret est un phénomène de surélévation de l’eau d’un fleuve ou d’un estuaire provoquée par la montée des grandes marées. Ce phénomène se produit dans l’embouchure et le cours inférieur de certains fleuves lorsque leur courant est contrarié par le flux de la marée montante.

Toutefois, cette année, la vague a été plus haute que prévu. En effet, parmi les conséquences du réchauffement climatique, l’augmentation du niveau des océans, mais aussi des mers, rivières et fleuves. Le mascaret a fait une dizaine de blessées cette année. Imperceptible, le mascaret se manifeste lors équinoxes. Cette année, la vague a fait céder un barrage et une immense vague a surpris une centaine de personnes.

« Le Dragon argenté »

Autrefois appelé le fleuve Lucha, le fleuve Zhejiang ou le fleuve Zhijiang, le fleuve Qiantang prend son origine sur les bornes des provinces de l’Anhui et du Zhejiang. Il abrite le paysage le plus « spectaculaire, qui n’existe qu’à deux endroits sur la planète, l’un est au Brésil avec l’Amazone, l’autre est à l’embouchure du fleuve de Qiantang », écrit le “China Daily”.

Le mascaret de Qiantang demeure le plus haut et le plus grand du monde, s’élevant à plus de 8 mètres en moyenne dans l’air. Il est un phénomène rare, car sa formation requiert des conditions particulières. Comme l’explique le quotidien, la partie extérieure de l’embouchure est de plus de 100 km de large tandis que la partie intérieure du fleuve Qiantang ne mesure que 30 km de large. Le lit n’est que de quelques kilomètres et le lit de la partie intérieure est plus haut que celui de la partie extérieure à cause des dépôts de sable. C’est pour cette raison que le mascaret offre un spectacle « grandiose ».

Céline Tabou


Kanalreunion.com