Monde

« Le Mozambique au cœur du développement de l’Afrique australe »

Sommet sur les infrastructures et l’énergie

Témoignages.re / 4 mars 2016

À quelques centaines de kilomètres de la côte Ouest de Madagascar, le Mozambique est un pays en plein développement. Il permet notamment à de jeunes Portugais d’y trouver le travail que leur pays natal ne peut leur fournir. Tout comme Madagascar, cet État veut devenir un pays émergent. Il accueillera plus de 50 millions d’habitants en 2050, et plus de 100 millions en 2100. « Tandis que les acteurs régionaux se réunissent, le Mozambique est au cœur du développement de l’Afrique australe », annonce un communiqué publié par EnergyNet au sujet d’un sommet sur l’énergie et les infrastructures qui a lieu dans un mois à Maputo, la capitale de ce pays. Pendant que notre région bouge, la continuité territoriale, les emplois aidés, les places à la tête des SEM sont des débats qui passionnent les responsables politiques de notre île…

Le Sommet concernant l’énergie et les infrastructures d’Afrique australe (SAEIS) d’EnergyNet se tiendra à Maputo au Mozambique du 4 au 6 mai 2016

Gigawatt Mozambique a annoncé cette semaine un investissement de 200 millions de dollars dans le secteur énergétique au Mozambique, aux côtés de plusieurs acteurs mondiaux, dont entre autres Standard Bank et la Banque mondiale. 

Cet investissement aidera à exploiter les ressources naturelles en gaz du pays, qui bénéficieront ensuite à de nombreux pays voisins du Mozambique dans la région de l’Afrique australe.

Parallèlement à plusieurs autres projets dans la région de la SADC (Communauté de développement d’Afrique australe), cet investissement sera présenté et examiné lors du prochain Sommet concernant l’énergie et les infrastructures d’Afrique australe (SAEIS) d’EnergyNet, qui se tiendra à Maputo au Mozambique du 4 au 6 mai 2016. Le Sommet célébrera la coopération régionale, et mettra en avant des projets énergétiques et d’infrastructure qui nécessitent un soutien des secteurs public et privé.

Veronica Bolton-Smith, Directrice régionale d’EnergyNet pour l’Afrique de l’Est et l’Afrique australe a déclaré : « le développement régional est la clé pour libérer le potentiel d’investissement énergétique de l’Afrique. Le SAEIS réunira les pays de la région de la SADC en vue d’examiner en direct des projets énergétiques et d’infrastructure qui nécessitent des investissements. »

Cette région dynamique a connu de nombreuses évolutions positives au cours des dernières années, tant au niveau du développement énergétique que de celui des infrastructures. Les progrès réalisés dans la gouvernance, le renforcement des institutions et la consolidation de la démocratie sont des facteurs qui contribuent aux indicateurs positifs recherchés par les investisseurs à long terme.

Un nouveau chemin de fer

Le Sommet examinera quelques unes des réussites de l’Afrique australe et la manière dont celles-ci peuvent être reproduites. L’Afrique australe a connu des initiatives menées par le secteur privé local ainsi qu’une plus grande participation à des projets passionnants tels que le programme novateur REIPPPP de l’Afrique du Sud, une initiative qui sera explorée lors du SAEIS.

Lors du Sommet, des intervenants clés participant au projet de ligne ferroviaire Moatize/Nacala, qui reliera le Malawi et le Mozambique, prendront la parole. C’est un projet d’infrastructure visant à redéfinir l’Afrique australe et son potentiel d’investissement.


Kanalreunion.com