Monde

Le président de la Banque mondiale en Afrique

Étudier l’impact de la crise dans notre région

Témoignages.re / 10 août 2009

Le président du Groupe de la Banque mondiale, Robert Zoellick, est en tournée dans trois pays africains pour encourager les investisseurs et les bailleurs de fonds à aider le continent à affronter la crise économique mondiale.

Durant sa visite en République démocratique du Congo (9-11 août), au Rwanda (11-12 août) et en Ouganda (12-13 août), Robert Zoellick pourra observer de près certaines conséquences de la crise financière dans ces trois pays de la région des Grands Lacs d’Afrique.
La tournée africaine du président de la Banque mondiale précédera de quelques semaines le sommet du G-20 qui se tiendra à Pittsburgh, en septembre, aux États-Unis.
Le soutien du Groupe de la Banque mondiale à l’Afrique passe principalement par l’Association internationale de développement (IDA) et la Société financière internationale (IFC). L’IDA accorde des dons et des prêts à faibles taux d’intérêt aux 79 pays les plus pauvres du monde, dont la moitié se trouve en Afrique.
Durant l’année écoulée, l’IDA a engagé davantage de ressources que prévu afin d’aider les pays africains à faire face aux conséquences négatives de la crise mondiale.
L’IFC, de son côté, fournit des investissements et des services de conseil visant à renforcer le secteur privé dans les pays en développement. Les engagements de l’IFC en Afrique sont passés de 445 millions de dollars américains durant l’exercice 2005 à 1,82 milliard de dollars depuis début 2009.


Kanalreunion.com