Monde

Le privé devra soutenir le public pour le transport durable

Selon l’OCDE

Témoignages.re / 23 mai 2013

Dans une période où de nombreuses contraintes pèsent sur les finances publiques, c’est en favorisant l’investissement privé dans des infrastructures de transport durable que les gouvernements pourront atteindre leurs objectifs économiques et environnementaux à long terme, affirme un nouveau rapport de l’OCDE.

Le document de travail explique que les investissements dans les systèmes de transport constituent un moteur puissant de la croissance à long terme. Cependant, note-t-il, le secteur des transports est la deuxième source d’émissions de gaz à effet de serre dans le monde : 23% des rejets de dioxyde de carbone produits par la combustion de combustibles fossiles lui sont imputables, ainsi qu’une part substantielle des rejets de polluants très dangereux pour la santé humaine. 

Selon l’OCDE, les émissions liées aux transports pourraient doubler d’ici 2050 si les États ne se libèrent pas des aspects non durables des modèles de croissance existants. Dès lors, dans son nouveau rapport, l’Organisation encourage les décideurs et les acteurs du secteur privé à reporter les investissements infrastructurels des transports très polluants, non résilients au changement climatique, vers des modes de transport plus viables, tels que les réseaux métropolitains, le transport ferroviaire de passagers, les systèmes de bus à haut niveau de service ou les bornes de rechargement de véhicules électriques.

« Il est urgent que l’investissement dans les transports ait pour objectif de construire juste et non de construire plus. Le secteur privé a un rôle fondamental à jouer sur ce plan, pour permettre aux gouvernements de relever les difficiles défis économiques, sociaux et environnementaux auxquels ils seront confrontés dans les prochaines décennies », a déclaré le Secrétaire général de l’OCDE, M. Angel Gurría, à l’occasion de l’annonce de la parution de ce rapport au sommet annuel du Forum international des transports, à Leipzig, en Allemagne. « En ce qui les concerne, les gouvernements ont un rôle fondamental à jouer pour mobiliser l’investissement privé dans des infrastructures de transport en accord avec les principes de développement durable ».


Kanalreunion.com