Monde

Les indignés prêts à résister

Partout dans le monde

Céline Tabou / 17 octobre 2011

Des milliers d’"indignés" se sont mobilisés samedi à travers le monde à l’appel du mouvement « Occupy Wall Street » pour dénoncer l’impunité des banques et de leurs complices face aux sacrifices imposés aux populations par des plans d’austérité.

Le réseau 15october.net a recensé les appels à manifester, des rassemblements étaient donc prévus dans 951 villes à travers 82 pays. Selon Reuters, la plupart des rassemblements sont restés relativement limités, à l’exception notable de Rome où un cortège de dizaines de milliers de manifestants s’est étiré sur plusieurs kilomètres.

Les Londoniens parés à rester

Suite à la manifestation globale du 15 octobre, plusieurs centaines d’"indignés" ont décidé de continuer la lutte en passant leur première nuit au cœur de la City à Londres. Selon l’Agence France Presse, ceux-ci sont rassemblés sur les marches de la cathédrale Saint-Paul sur le modèle de "Occupy Wall Street" à New York.

Un collectif, "Occupy LSX" (occuper la Bourse de Londres - London Stock Exchange), avait appelé à la première manifestation d’indignés samedi 15 octobre à Londres, qui a rassemblé entre 2.000 et 3.000 personnes, selon les médias britanniques. Des banderoles proclament "Nous sommes les 99%", ou "Sauvez les gens, pas les banques".

Près de 250 manifestants ont installé un camp de fortune devant la cathédrale Saint-Paul et ont promis d’occuper les lieux indéfiniment pour exprimer leur colère contre les banquiers et les dirigeants politiques jugés responsables de la crise économique a indiqué Reuters.

« Les gens estiment qu’assez, c’est assez. Nous voulons une véritable démocratie, non une démocratie fondée sur les intérêts du grand capital et du système bancaire », a expliqué un manifestant à l’agence de presse.

Les Italiens confronté à la violence

En Italie, la « journée mondiale de la colère » contre la suprématie de la finance mondiale sur les affaires publiques s’est prolongée dimanche dans plusieurs pays, notamment en Italie, où des échauffourées ont éclaté entre manifestants et force de l’ordre.

« Nous sommes les vrais indignés », a souligné à l’AFP, un manifestant, Les émeutiers « nous ont volé notre journée », a-t-il ajouté. Quelque 100.000 manifestants étaient attendus dans le cadre de l’appel à une journée de mobilisation mondiale contre les dérives de la finance et pour une démocratie réelle, cependant, en fin de cortège, un petit groupe de protestataires violents a cassé des vitrines de magasins et de banques, incendié des véhicules et jeté des bouteilles.

Selon l’agence de presse italienne ANSA, certains s’en sont pris à des bureaux appartenant au ministère de la Défense et une agence pour l’emploi. En dépit des violences, des dizaines de milliers de personnes manifestaient pacifiquement dans la capitale italienne, brandissant des pancartes proclamant "Une seule solution, la Révolution !" ou "Nous ne sommes pas des biens dans les mains des banquiers".

Céline Tabou



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Les Marcheurs Espagnols, après avoir traversé l’Espagne et être repartis de Madrid, ont manifestés à Bruxelles hier. Douze mille personnes les ont rejoints dans une manifestation magnifique, après une semaine de travail acharné pour élargir le mouvement au plus grand nombre de villes et de pays possible, notamment par une équipe de communication très efficace.. Ils ont ensuite établis leur campement au Cinquantenaire, à côté du Parlement Européen.

    En revenant de Bruxelles pour rejoindre le Limousin dans la nuit, je n’ai entendu aux informations qu’un long déballage de résultats sportifs et un étalage de dégradations commises en Italie par des individus qui ne font pas partie des Indignés. Sur les 950 autres villes, pas d’info.

    D’après mes renseignements, les Indignés vont maintenant se mettre en marche sur la Palestine, en passant par Athènes. D’autres groupes devraient se mettre en marche de partout dans le monde vers le même objectif. Cette marche ne cherche pas tant à lutter contre quelque chose qui disparaît que de célébrer ce qui vient.

    Pour plus d’infos : "Les Coquelicots", Pierre Fosséprez, gratuitement en ligne, sur "insurrection-et-coquelicots" sur over-blog.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Les Indignés veulent arrêter les Serial Killers de la Finance Internationale !

    Les indignés disent OUI pour s’opposer aux 7 péchés capitaux de la Finance Internationale !

    - Oui à l’interdiction des bulles financières spéculatives sur les produits alimentaires de premières nécessités pour se nourrir !

    - Oui à l’interdiction des mises en circulation des produits dérivés toxiques sur les marchés financiers mondiaux !

    - Oui à la taxation LOURDE des bulles spéculatives financières pour les dégonfler lorsqu’elles atteignent un seuil de déséquilibre trop important.

    - Oui au retour de l’argent dans l’Economie Réelle !

    - Oui à la taxation des Flux Financiers à l’entrée et à la sortie des Pays, pour canaliser et réduire les départs des Capitaux, et les délocalisations des entreprises dans d’autres pays, avec obligation de réinsérer les personnels d’entreprise dans le même bassin régional d’emploi.

    - Oui à l’éradication mondiale des Paradis Fiscaux, et à l’interdiction des levers de capitaux fictifs. 1.700 Milliards d’Euros de déficit en France, cela suffit !

    - Oui à la réduction drastique des avantages collosaux financiers et de toute nature versés aux Charges Boursières, aux Traders, aux PDG de la Finance et de l’Economie, ainsi que les Responsables Politique !

    En effet le peuple s’indigne et reprend la main pour construire son Avenir !

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com