Monde

Les RUP face à des enjeux décisifs

15ème conférence des Présidents des RUP : Traité de Lisbonne, fonds structurels, crise mondiale, nouveau mémorandum…

Témoignages.re / 17 octobre 2009

Dans un communiqué diffusé hier à la presse, la Région rend compte de la dernière conférence des présidents des Régions Ultrapériphériques de l’Union Européenne. Cette conférence a eu lieu en présence du nouveau Commissaire européen à la Politique régionale, Pawel Samecki. Ce dernier est le membre polonais de la Commission européenne. La Déclaration finale rappelle l’étape décisive qui est en train de se jouer pour nos régions. Les présidents de RUP vont également rencontrer le président de la Commission européenne.

La conférence des Présidents des RUP s’est déroulée aux Canaries les 14 et 15 octobre. Ces travaux se sont déroulés en présence de Pawel Samecki, commissaire européen à la Politique régionale, du Président du gouvernement des îles Canaries, d’un représentant du gouvernement de la République du Cap Vert. La délégation de la Région Réunion était conduite par Pierre Vergès, vice-président.

Dans la Déclaration qu’elle a adoptée, la Conférence des Présidents des RUP a clairement montré que les RUP sont à un tournant décisif de leur avenir, au vu des événements présents et futurs.

En premier lieu, les impacts de la crise financière, économique et sociale mondiale, qui se traduisent par un ralentissement du processus de convergence. Dans ce contexte, la conférence a demandé à l’Union Européenne de prendre des mesures concrètes et adaptées en faveur du développement économique durable des RUP, s’appuyant sur le principe de l’égalité des chances à partir du droit à la différence, avec pragmatisme et flexibilité.

En second lieu, la Conférence des Présidents a souligné l’importance de poursuivre les concertations engagées entre l’Union Européenne et les RUP, tant pour ce qui concerne la place que doivent occuper les RUP au sein de l’Europe que de la nécessité de fixer au sein du futur Traité de Lisbonne les conditions du développement durable des RUP : intégration dans l’environnement géographique propre à chaque RUP (c’est la question des Accords de Partenariat Economique) ; confirmation des stratégies de développement dans les secteurs d’avenir (énergies renouvelables, recherche, etc…)

En troisième lieu, la Conférence des Présidents a souligné l’importance de sensibiliser l’ensemble des pays européens à la question de l’ultrapériphérie, au moment où les Programmes Opérationnels Européens sont à mi-parcours de leur application et où les discussions sont engagées pour la redéfinition des aides à la politique régionale.

C’est donc une étape décisive qui se dessine pour les RUP. La conclusion finale ouvre de nouvelles perspectives : dans la continuité du mémorandum “Cayenne plus 10” visant à fixer la stratégie des RUP à l’horizon 2020, et dans la continuité des réflexions déjà menées, la Conférence des Présidents a proposé que soit mise en place une nouvelle politique d’alliances et de coopération avec d’autres partenaires.

Dans cette perspective, une rencontre est d’ores et déjà prévue entre les Présidents des RUP et le Président de la Commission européenne, José Manuel Barroso.


Kanalreunion.com