Monde

Les Rwandais rendent hommage à un officier sénégalais

Il avait sauvé des centaines de personnes du génocide

Témoignages.re / 12 juillet 2010

Le chef de l’Etat rwandais, Paul Kagame, a remis le 4 juillet dernier une médaille de reconnaissance à la famille de feu capitaine Mbaye Diagne, en guise d’hommage à cet ancien officier sénégalais membre de la Mission des Nations Unies pour l’Assistance au Rwanda (MINUAR), notamment pour le courage qu’il avait manifesté pour sauver des centaines de vies dans le génocide de 1994.

Recevant à Kigali cette décoration lors des cérémonies de la 16ème journée de libération, célébrée tous les 4 juillet, le colonel El Hadji Babacar Faye, qui représentait l’armée sénégalaise au cours de ces festivités, a déclaré que le feu capitaine Mbaye était un officier d’élite « exemple de dévouement qui est tombé sur le champ d’honneur en héros du génocide rwandais ».
« Le feu capitaine Mbaye était un jeune officier renommé notamment pour le courage dont il avait donné des preuves multiples au sein de l’armée sénégalaise », a déclaré le Colonel Faye qui était entouré par les membres de la famille du défunt officier sénégalais dont son épouse et son fils.
Tombé le 31 mai 1994 dans une embuscade tendue par les miliciens génocidaires Hutus dit "Interahamwe" alors qu’il était affecté dans le haut commandement de la Mission des Nations Unies pour l’Assistance au Rwanda (MINUAR), le Capitaine Mbaye est connu pour avoir conduit des opérations commandos pour sauver des centaines des vies au Rwanda durant le génocide.
Cette force onusienne avait pour mission de superviser la mise en application des Accords d’Arusha entre le gouvernement rwandais d’alors et l’ex-mouvement rebelle du Front Patriotique Rwandais (FPR), rappelle-t-on.
La Communauté internationale a été toujours mise en cause pour n’avoir pas agi pour stopper le génocide de 1994.
Alors qu’un contingent de 2.591 Casques bleus de la MINUAR était déployé au Rwanda à cette époque, pour superviser l’intégration de l’ancienne rébellion du FPR au sein du gouvernement de l’époque, aucune action militaire n’a été alors engagée par cette force onusienne pour stopper le génocide des Tutsis.
« Non seulement le Capitaine Mbaye est décrit comme le fils du Sénégal, mais il est également Rwandais en raison du courage qu’il a manifesté pour sauver des centaines de vies dans le génocide de 1994 », a commenté le Colonel Faye visiblement ému.


Kanalreunion.com