Monde

Libye : plus de 36.000 personnes déplacées à Tripoli

Guerre civile

Témoignages.re / 11 août 2014

3 ans après l’assaut lancé par Sarkozy contre le régime de Kadhafi, la Libye est plongée dans une guerre civile. Des affrontements ont lieu entre factions rivales dans la capitale Tripoli, notamment pour la prise de contrôle de l’aéroport. Des dizaines de milliers de personnes fuient les combats.

Au total, 7.240 familles, soit quelque 36.200 personnes, ont été déplacées à Tripoli, en raison des affrontements entre milices armées rivales qui se battent pour le contrôle de l’aéroport depuis près d’un mois, a annoncé le Conseil local (mairie) de la capitale libyenne.

Ces personnes déplacées viennent de différents arrondissements de la ville, à savoir, Souk al-Khamis Amsihl, al-Sebaa, Sidi Sayeh, Tajoura, al-Garbouli, Aïn Zara, Tripoli-centre, Janzour et Abou Slim, a indiqué Riadh al-Chérif, membre du comité de crise de Tripoli, qui a ajouté que son comité avait fourni aux déplacés les besoins nécessaires.

Selon lui, le comité déploie tous les efforts avec les moyens dont il dispose pour couvrir les besoins des familles déplacées, notamment en matière de services de base.

Il a indiqué que les autorités municipales coordonnaient avec les sous-commissions dans les quartiers pour poursuivre le recensement des familles déplacées et déterminer leurs conditions pour une meilleure prise en charge de leurs besoins.

Des affrontements armés opposent depuis le 13 juillet dernier d’ex-rebelles de Zenten, qui contrôlent l’aéroport de Tripoli depuis la chute en 2011 du régime de Mouammar Kadhafi, à d’ex-rebelles de Misrata, appuyés par des éléments de la Chambre des révolutionnaires de Libye, d’obédience islamiste.


Kanalreunion.com