Monde

Mali : un deuxième tour pour la présidentielle

Les premières tendances démenties

Témoignages.re / 3 août 2013

Le dépouillement du premier tiers des bulletins donnait Ibrahim Boubacar Keita, ancien Premier ministre, largement en tête au point que l’éventualité d’un second tour s’était tout d’un coup éloignée. Mais au final, le premier a rassemblé 39% des électeurs. Un second tour sera organisé le 11 août.

Ibrahim Boubacar Kéita, dit IBK, et Soumaïla Cissé sont entrés dans le deuxième tour de l’élection présidentielle malienne qui devrait se tenir le 11 août, a affirmé vendredi le ministre malien de l’Administration territoriale, le colonel Moussa Sinko Coulibaly, a-t-on appris lors d’une cérémonie de proclamation des résultats .

Le candidat du Rassemblement pour le Mali (RPM) IBK a remporté 39,24% des voix exprimées au premier tour, tenu le 28 juillet, contre 19,44% pour le candidat de l’Union pour la République et la Démocratie (URD) Soumaïla Cissé. Le candidat de l’Alliance pour la démocratie au Mali (Adéma), Dramane Dembélé, arrive en troisième position avec 9,59%, selon le colonel Moussa Sinko Coulibaly.

Ibrahim Boubacar Kéïta, ancien Premier ministre de Alpha Oumar Konaré (1994-2000) et président de l’Assemblée nationale sous le président déchu, Amadou Toumani Touré, fera face à Soumaila Cissé, ancien président de la Commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine, auparavant ministre des Finances en 1993, ministre des Finances et du Commerce (1994), de nouveau ministre des Finances (1997) et ministre de l’Équipement, de l’Aménagement du territoire, de l’Environnement et de l’Urbanisme (2000) dans le régime Alpha Oumar Konaré.
Le taux de participation est estimé à 51,5 pour cent, le plus élevé au Mali depuis 1991.


Kanalreunion.com