Monde

Marée humaine à l’Exposition Universelle de Shanghai

Plus de 550.000 visiteurs en trois jours

Céline Tabou / 4 mai 2010

Après une ouverture sous le feu des pétards, l’Exposition Universelle de Shanghai a accuilli plus de 550.000 visiteurs depuis le 1er mai. Cette marée humaine a conduit les organisateurs à stopper les ventes de billets dans certains pavillons, notamment celui de la Chine, qui est le plus visité.

Les organisateurs de l’Exposition Universelle de Shanghai sont heureux d’annoncer « la réalisation d’un évènement mondial dans un pays en dévelopement ». Pour ce faire, la Chine a investi 400 milliards de yuans (40 milliards d’euros) en infrastructures (5 km2), réseau routier, réaménagement, expropriation et sécurité. Et depuis le 1er mai, le succès de cette manifestation dépasse les prévisions, déjà plus d’un demi-million de visiteurs en trois jours.

Un enjeu politique

C’est en 1851 que la première exposition a eu lieu à Londres. Par la suite, les villes organisatrices qui se sont succédé ont souhaité montrer au monde leurs avancées technologiques et industrielles. Le but d’une telle exposition est de créer des liens entre les nations, c’est d’ailleurs pour cette raison que le gouvernement n’a pas usé des mêmes protocoles qu’en août 2008, lors des Jeux Olympiques, notamment l’hymne national, le défilé militaire, et le drapeau chinois flottant dans toute la ville de Pékin.
La Chine est parvenue pour la seconde fois à impressionner le monde. Les touristes et dirigeants étrangers présents lors de l’ouverture de l’Expo de Shanghai ont été charmés par l’organisation, et les infrastructures mises en place. L’Empire du Milieu a également l’occasion de faire passer son message de « ville harmonieuse », à l’instar de la « société harmonieuse » de Hu Jintao.
Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, lors de son discours d’inauguration du pavillon Belgique-Union Européenne, a indiqué que l’UE accordait « une grande importance à ses relations avec la Chine », et souhaitait profiter de l’occasion pour renforcer ses échanges bilatéraux. M. Barroso a déclaré : « C’est la première fois que l’Union Européenne participe à une Exposition universelle tenue dans un pays hors des membres de l’Union Européenne. Si nous le faisons ainsi, c’est parce que nous accordons une grande importance au partenariat de coopération stratégique entre l’Union Européenne et la Chine ».
D’autant plus que les organisateurs sont parvenus à faire exposer la Corée du Nord, qui n’avait jamais pris part à ce type d’évènement. Cela montre le poids de la Chine sur la scène internationale.

Les organisateurs restreignent la vente de billets

Le pavillon Chine est le plus visité, pour l’instant, avec la Grande-Bretagne, l’Australie, la France entre autres, si bien que les hôtesses ont annoncé que « quand on atteint 50.000 tickets, on arrête de vendre ». Depuis le 1er mai, plus de 500.000 billets ont été vendus, créant une marrée humaine devant les pavillons, et obligeant les visiteurs à attendre durant des heures. Cette situation a poussé Hu Jintao a demander au comité d’organisation d’assurer la sécurité des visiteurs, et des services de qualité durant les six mois à venir. « Nous devons assurer la sécurité et offrir les meilleurs services possibles afin de faire de l’Expo universelle de Shanghai un événement véritablement réussi, spectaculaire et inoubliable ».
Pour ceux qui ne parviendront pas à se rendre à Shanghai, les organisateurs ont ouvert un site internet. Ce site officiel (http://en.expo.cn/index.html#&c=home) permet d’explorer les 5,28 km2 d’exposition, avec des plans interactifs, et des vues sous différents angles des pavillons de jour comme de nuit. Certains pavillons en 3Dimensions offrent aux internautes une immersion totale dans l’univers de chaque pays. Un second site en français donne des informations pratiques sur la ville de Shanghai, et un plan détaillé de l’exposition : http://fr.expo2010.cn/. Il est possible d’y retrouver les discours et articles concernant l’évènement.
Les organisateurs espèrent que le succès des premiers jours va perdurer, et que les 100 millions de visiteurs attendus viendront se divertir et côtoyer les cultures du monde, souligne Radio Chine Internationale.

Céline Tabou


Kanalreunion.com