Monde

Modern Express : le fardeau du bois

Robin des Bois tire la sonnette d’alarme

Témoignages.re / 8 février 2016

Selon son affréteur, European Roro Lines, le Modern Express transportait 3600 tonnes de fardeaux de bois en planche. Le directeur de l’ERL France souligne que les transporteurs de voitures et autres matériels roulants ne sont pas adaptés au transport de bois en grume [1].

« Est-ce que pour autant les navires de la catégorie du Modern Express sont adaptés au transport de bois en fardeaux ? S’ils sont insuffisamment cerclés et mal saisis dans les ponts-garage du navire, ils peuvent se disloquer et basculer. Les planches par milliers de tonnes risquent alors de s’amasser sur un des bords du navire et d’entraîner une gîte irréversible.

Il pèse sur les compagnies de transport maritime l’obligation de procéder de manière appropriée et soigneuse au chargement, à la manutention, à l’arrimage, au transport, à la garde, aux soins et au déchargement des marchandises transportées.

Un nouveau navire transporteur de voitures affrété par European Roro Lines en provenance de Libreville est en cours de déchargement au Havre.
Robin des Bois demande de toute urgence une visite du Pagna par le Centre de Sécurité Maritime du Havre et les douanes pour s’assurer du respect des règles de sécurité à bord du navire, de l’origine et des caractéristiques du bois éventuellement transporté. Le départ du Pagna pour Anvers est programmé à 16 h aujourd’hui.

Dans l’attente d’éléments factuels sur les raisons de l’avarie du Modern Express, cette visite du Pagna est utile. »


Kanalreunion.com