Monde

Pape François : « À ce pas, Cuba deviendra la capitale de l’unité »

Après la rencontre historique avec le Patriarche Cyrille

Témoignages.re / 15 février 2016

Déclaration à la presse de Sa Sainteté le Pape François, chef de l’Église catholique, au terme de sa rencontre avec sa Sainteté Cyrille, Patriarche de l’Église orthodoxe de Moscou et de toute la Russie

JPEG - 56.1 ko
Le patriarche Cyrille et le pape François.

« Votre Sainteté ;
Vos Éminences ;
Vos Révérences :

Nous avons parlé en frères, nous avons le même baptisme, nous sommes des évêques ; nous avons parlé de nos Églises, et nous nous accordons sur le fait que l’unité se fait en chemin. Nous avons parlé en toute franchise, sans demi-mesure. Et je vous avoue que j’ai ressenti la consolation du Saint-Esprit dans ce dialogue.

Je remercie l’humilité de Sa Sainteté, une humilité fraternelle, ainsi que ses bons vœux d’unité.

Nous avons pris une série d’initiatives qui, je pense, sont viables et pourront être mises appliquées. C’est pourquoi j’aimerais exprimer une fois de plus ma gratitude à Sa Sainteté pour son accueil bénévole, ainsi qu’aux collaborateurs -j’en nommerai deux - : Son Éminence le Métropolite Hilarion, et Son Éminence le Cardinal Koch, et toutes leurs équipes qui ont contribué à cet effort.

Je ne saurais m’en aller sans exprimer ma reconnaissance à Cuba, au grand peuple cubain et à son président ici présent. Je le remercie pour sa disponibilité active. À ce pas, Cuba deviendra la capitale de l’unité, et que tout soit pour la gloire de Dieu le Père, le Fils et le Saint-Esprit, et pour le bien de saint peuple fidèle de Dieu, sous le manteau de la Sainte Mère de Dieu »


Kanalreunion.com