Monde

“Patrimoine mondial et peuples autochtones”

Numéro spécial de la revue de l’UNESCO

Témoignages.re / 11 août 2012

Jeudi avait lieu la Journée internationale des peuples autochtones. Alors que l’UNESCO célèbre le 40ème anniversaire de la Convention du Patrimoine mondial, une attention toute particulière est mise sur ces peuples, comme en témoigne le dernier numéro de la “Revue du Patrimoine mondial”.

Lors de sa dixième session, le Forum permanent des Nations unies sur les Peuples autochtones a émis plusieurs recommandations à l’attention de l’UNESCO, son Comité du Patrimoine mondial et des organisations consultatives ICOMOS, ICCROM et IUCN.
Des représentants du Forum permanent des Nations unies étaient présents en tant qu’observateurs lors des 34ème (Brasilia 2010), 35ème (UNESCO, 2011) et 36ème (Saint-Pétersbourg, 2012) sessions du Comité du Patrimoine mondial et ont pu y produire des déclarations. Le Comité du Patrimoine mondial a développé une vision et une stratégie d’action pour le 40ème anniversaire de la Convention du Patrimoine mondial, il a pris note que l’UNESCO était dans un processus d’élaboration d’une politique dans le cadre de ses programmes à l’égard des peuples autochtones et il s’est déclaré favorable à l’intégration de ces considérations dans la thématique du 40ème anniversaire de la Convention du Patrimoine mondial, en 2012 : «  Patrimoine mondial et développement durable : le rôle des communautés locales » .
La “Revue du Patrimoine mondial” a consacré un numéro spécial sur le Patrimoine mondial et les peuples autochtones : Patrimoine mondial n°62, afin d’attirer l’attention de la communauté internationale sur ce sujet important. Ce numéro est disponible en version électronique, en anglais, en français et en espagnol.
C’est également dans le cadre du 40ème anniversaire de la Convention qu’un atelier international d’experts sur la Convention du Patrimoine mondial et les peuples autochtones se tiendra au Danemark en septembre 2012, organisé par l’Agence danoise pour la culture, le gouvernement du Groenland et le Groupe International de Travail pour les Affaires Autochtones (en anglais IWGIA).

Le mois prochain

Séminaire international au Danemark



L’Agence danoise pour la culture organise un séminaire international d’experts sur la Convention du Patrimoine mondial et les peuples indigènes à travers le thème : “Comment garantir la cohérence entre la mise en œuvre de la Convention pour le Patrimoine mondial et la déclaration des Nations unies sur le droit des peuples indigènes”. Le séminaire se tiendra au siège de l’Agence danoise pour la culture (2 Boulevard Andersens, Copenhague, Danemark) les 20 et 21 septembre 2012.

Le séminaire d’experts, qui s’adresse aux spécialistes des questions liées aux peuples indigènes, doit permettre un dialogue constructif sur celles-ci, et afin de proposer des changements pertinents dans les procédures actuelles et les Directives.

Plus d’informations sur : www.kulturstyrelsen.dk

Cette semaine à Cairns


Questions clefs pour le Patrimoine mondial australien


La Commission australienne de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (ACUICN) organisait jeudi et vendredi un colloque dans le Queensland du Nord réunissant des experts gouvernementaux, du monde académique et du secteur des ONG, pour examiner les questions stratégiques du Patrimoine mondial en Australie.

Il avait lieu plus précisément à Cairns, au milieu de deux sites du Patrimoine mondial — les Tropiques humides de Queensland et La Grande Barrière.

C’était le troisième évènement organisé par ACIUCN dans la série de colloques “Science Informing Policy”.

En cette 40ème année de la Convention du Patrimoine mondial, il est temps de célébrer ce qui a été accompli, de comprendre le vrai sens du Patrimoine mondial et d’envisager les défis actuels et futurs qui concernent la préservation du Patrimoine mondial.

Cet événement rassemblera les experts du Patrimoine mondial et marquera le 40èmeanniversaire de la Convention, très importante dans l’histoire de l’environnement australien.

Le colloque s’est tenu en partenariat avec l’Autorité de gestion des Forêts humides, la Fondation australienne de conservation ainsi qu’avec d’autres partenaires liés aux sites culturels et naturels australiens.


Kanalreunion.com