Monde

Plus de 200 morts dans des attentats en Somalie

Nouveau drame dans un pays de notre région

Témoignages.re / 16 octobre 2017

Samedi, l’explosion de plusieurs bombes a provoqué la mort de plus de 200 personnes à Mogadisco, capitale de la Somalie. La violence de ces attentats ébranle toute la région.

JPEG - 11.6 ko

Chaque jour, des milliers de personnes survolent la Somalie pour un voyage à destination de la France ou de La Réunion. La route des avions passe au-dessus de ce pays.

Pendant que des passagers passent un nuit à 10.000 mètres d’altitude, de nombreux drames se déroulent sous leurs pieds. La Somalie est en effet touchée depuis des décennies par la guerre civile. Voici une vingtaine d’années, les États-Unis avaient envoyé leur armée pour mettre fin au conflit et étendre à ce pays la domination de la mondialisation ultra-libérale. Mais l’armée américaine dut battre en retraite, dans l’impossibilité d’obtenir une victoire militaire.

L’instabilité politique est accentuée par la présence de groupes liés à Al-Qaïda. Les Somaliens ont déjà été endeuillés par des attentats meurtriers. Samedi, les bombes ont de nouveau frappé. Elles ont fait plus de 200 morts.

Le président somalien, Mohamed Abdullahi Farmajo, a annoncé ce dimanche un deuil national de trois jours à la suite de ces explosions, les plus meurtrières depuis le début des attaques lancées par les extrémistes dans le pays en 2007, signale-t-on.

Le président somalien a appelé ses compatriotes à soutenir les blessés et leurs familles, tout en soulignant l’importance de l’unité nationale et la conjugaison des efforts pour éradiquer les milices affiliées à Al-Qaïda.