Monde

Plus de 8 millions de personnes risquent la famine en Ethiopie

Conséquence de la sécheresse

Témoignages.re / 20 novembre 2015

Avec l’Ethiopie qui connait sa pire sécheresse depuis des décennies, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a signalé l’aggravation de l’insécurité alimentaire et l’émaciation sévère, ainsi qu’une mortalité inhabituelle du bétail.

Dans un récent rapport, la FAO a averti que la grave sécheresse entraînée par le phénomène El Nino, a non seulement causé des pertes de bétail, en particulier dans les zones pastorales, mais elle a aussi détérioré les conditions de sécurité alimentaire en raison de l’insécurité alimentaire des personnes qui a presque doublé entre les mois d’août et octobre de cette année.

Alors que les prix des céréales ont chuté ces derniers mois grâce aux stocks de report de l’année précédente, le rapport a indiqué la flambée des prix des produits laitiers et les légumes, en raison de l’inflation alimentaire.

Il a révélé que le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a alloué un fonds d’urgence d’un montant de 17 millions de dollars américains pour venir en aide au gouvernement en vue de relever les défis climatiques et d’assurer une aide alimentaire en temps opportun.

Le financement attribué la semaine dernière par le Fonds central d’intervention des Nations Unies (CERF), vise à atteindre ces régions durement touchées par la sécheresse avec une aide alimentaire immédiate et de soulagement.

Pendant ce temps, le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d’urgence, M. Stephen O’Brien, a déclaré : « Une réponse rapide à l’urgence est critique. Si nous ne réagissons pas aujourd’hui, nous serons confrontés à une situation encore plus grave demain, avec des besoins plus vastes en 2016 ».

« Ce financement d’urgence sera fourni au Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM), pour soutenir quelque 1,37 million d’Ethiopiens avec de la nourriture et de fournir des suppléments nutritionnels spécialisés pour 164.000 femmes et enfants souffrant de malnutrition ».

Selon le gouvernement éthiopien, quelque 8,2 millions de personnes ont actuellement besoin d’une aide alimentaire d’urgence – jusqu’à près de 3 fois supérieur par rapport à l’année dernière, et le nombre doublera probablement au début de l’année 2016.

Les contributions du pool des donateurs du CERF sont versées dans un fonds unique afin que l’argent soit disponible pour commencer ou poursuivre le travail de secours d’urgence partout dans le monde.

Depuis sa création en 2006, 125 États membres de l’ONU et des dizaines de donateurs du secteur privé et des gouvernements régionaux ont contribué au Fonds.

En 2015, CERF a alloué plus de 27 millions de dollars américains pour soutenir les opérations humanitaires en Ethiopie.


Kanalreunion.com