Monde

Plus de la moitié de la population mondiale dans des villes

Une première dans l’histoire

Témoignages.re / 11 juillet 2014

Selon un rapport de l’ONU sur l’urbanisation dans le monde publié jeudi, 2,5 milliards de personnes supplémentaires devraient vivre dans les zones urbaines d’ici 2050, d’où la nécessité de mettre en place un programme de planification urbaine et d’accorder une plus grande attention aux petites villes où vivent la majorité de la population.

GIF - 105.2 ko
Evolution de l’urbanisation de la population mondiale. Si en 1970 les villes de plus de 10 millions d’habitants se trouvaient au Japon et en Amérique du Nord, elle sont multipliées dans les pays en voie de développement. En 2030, la plupart des mégapoles seront dans les pays du Sud, et Antananarivo comptera plus de 5 millions d’habitants.

« Aujourd’hui, 54% de la population mondiale vit dans les zones urbaines, une proportion qui devrait passer à 66% en 2050 », a indiqué le service des populations du Département des affaires économiques et sociales de l’ONU dans l’édition 2014 du rapport sur les perspectives de l’urbanisation.

Selon les projections de l’ONU, l’effet combiné de l’urbanisation croissante et de la croissance contribuera à une augmentation de 2,5 milliards de personnes supplémentaires dans les villes, dont 37% en Inde, qui a actuellement la plus grande population rurale, suivi par la Chine et le Nigeria.

New Delhi, qui est actuellement la deuxième ville la plus peuplée du monde avec 25 millions d’habitants, devrait conserver cette place au moins jusqu’en 2030, où sa population devrait atteindre 36 millions.

La plus grande ville du monde est Tokyo, avec 38 millions d’habitants, et tandis que sa population devrait diminuer à 37 millions d’ici 2030, elle restera en première position. Les autres villes parmi les cinq les plus peuplées du monde sont Shanghai avec 23 millions d’habitants, Mexico, Bombay et Sao Paolo, chacun avec 21 millions d’habitants, suivie par Osaka avec un peu plus de 20 millions de personnes.

Selon les prévisions démographiques, ces mégalopoles devraient perdre de l’importance face à la croissance des villes moyennes, en particulier dans les pays en développement. Les régions les plus urbanisées au monde sont actuellement l’Amérique du Nord, où 82% de la population vit dans les zones urbaines, suivie par l’Amérique latine et les Caraïbes, avec 80%, et 73% en Europe.

En revanche, en Afrique et en Asie la majorité de la population vivent dans des zones rurales, ce qui représente la majorité de la population mondiale. Dans ces régions l’urbanisation devrait connaitre une croissance considérable dans les années à venir.

« La Gestion des zones urbaines est devenue l’un des défis de développement les plus importants du 21e siècle », a déclaré le Directeur de la Division de la population, John Wilmoth, lors d’une conférence de presse au siège de l’ONU à New York. « Le succès ou l’échec de la construction de villes durables sera un facteur important pour la réussite du programme de développement pour l’après-2015 ».


Kanalreunion.com