Monde

Plusieurs pays arabes condamnent les attaques terroristes de Mogadiscio

Notre région

Témoignages.re / 17 octobre 2017

Le Parlement arabe, l’Egypte, l’Arabie Saoudite, le Koweït, les Émirats arabes unis et la Jordanie ont unanimement condamné l’explosion de deux voitures piégées samedi à Mogadiscio, la capitale somalienne, qui a fait 276 morts et 300 blessés.

JPEG - 11.6 ko

Le président du Parlement arabe, Machaal Ben Fahm Soulemi, a vigoureusement condamné « l’attaque terroriste », réaffirmant le soutien du Parlement arabe et sa totale solidarité avec la République fédérale de Somalie dans tout ce qu’elle entreprend comme mesure pour faire face aux groupes terroristes. ’Ces actes terroristes lâches que mènent des groupes criminels ne vont jamais empêcher la République de Somalie de poursuivre ses efforts pour éradiquer le terrorisme et parachever la reconstruction des institutions de l’Etat, tout en restaurant la stabilité ’’, a dit M. Soulemi, exhortant la Communauté internationale à doubler le soutien qu’elle apporte au gouvernement somalien, afin de l’aider à construire des institutions fortes capables de faire face à ces groupes criminels.

L’Égypte a, dans un communiqué signé du ministère des Affaires étrangères et publié dimanche, condamné les deux explosions de voitures piégées, et réaffirmé son soutien au gouvernement et au peuple somaliens dans la lutte contre le terrorisme. Au Koweït, une source du ministère des Affaires étrangères a condamné les deux explosions survenues samedi à Mogadiscio, tuant et blessant des centaines de personnes. La source, citée par l’agence de presse koweïtienne, a réaffirmé la position constante du Koweït qui rejette la violence et le terrorisme quelles qu’en soient les raisons, renouvelant l’appel à la Communauté internationale à redoubler ďefforts pour éradiquer ce dangereux phénomène.

L’Arabie saoudite a, de son côté, condamné les attaques contre des quartiers populaires dans le centre de Mogadiscio et présenté ses condoléances aux familles des victimes et à la République de Somalie, réaffirmant, en même temps, le soutien du Royaume à la République de Somalie contre l’extrémisme et le terrorisme. Les Émirats arabes unis ont également condamné avec force les explosions sanglantes dans la capitale somalienne, réaffirmant le soutien des Émirats arabes unis et leur solidarité avec le gouvernement somalien dans la lutte contre la violence et l’extrémisme.

Le gouvernement de Jordanie a condamné les explosions qui ont fait 276 morts et 300 blessés dans la capitale somalienne, les qualifiant ďactes terroristes lâches.

Le gouvernement somalien, rappelle-t-on, a accusé le mouvement des Shebab ďêtre derrière cet attentat, le plus meurtrier de toutes les attaques enregistrées en Somalie. Le président somalien, Mohamed Abdullahi Farmajo, avait décrété dimanche un deuil national de trois jours, rappelle-t-on.