Monde

Religion : dialogue renoué à Cuba après une séparation de 1000 ans

Les chefs des Églises orthodoxe et catholique se sont rencontrés

Témoignages.re / 15 février 2016

C’est à Cuba que les chefs des Églises orthodoxe et catholique ont décidé de renouer le dialogue après près de 1000 ans de séparation. Vendredi, le Pape François a rencontré le Patriarche orthodoxe russe Cyrille.

JPEG - 56.1 ko
Le patriarche Cyrille et le pape François.

La Havane a été une nouvelle fois un terrain d’entente et de dialogue. Dans l’après-midi de vendredi, le Pape François a rencontré le Patriarche orthodoxe russe Cyrille lors d’un face-à-face sans précédent, près de mille ans après le schisme de 1054 qui a divisé la chrétienté.

Dans l’après-midi, le général d’armée Raul Castro Ruz, président du Conseil d’État et du Conseil des ministres, avait accueilli l’Évêque de Rome à l’aéroport international José Marti. Le Pape était arrivé à La Havane pour une escale de quelques heures, avant de poursuivre sa route vers le Mexique, où il devait entamer une visite de cinq jours. Le président cubain était accompagné par le ministre des Relations extérieures Bruno Rodriguez Parrilla, le Cardinal Jaime Ortega Alamino, Archevêque de La Havane, et d’autres autorités.

Après des salutations affectueuses, les deux dirigeants de l’Église catholique et de l’Église orthodoxe ont eu un tête-à-tête à huis clos d’environ deux heures, au terme duquel ils ont signé une déclaration conjointe qui comprend trente paragraphes qui témoignent d’une convergence sur de nombreux points et qui revient sur des grands enjeux contemporains comme les conflits au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, l’importance du dialogue interreligieux, le droit inaliénable à la vie ou encore le rôle de la famille, entre autres.

« Cuba continuera d’œuvrer en faveur de la paix. À présent, il nous reste le conflit en Colombie », a déclaré Raul à l’issue de l’entretien entre le Patriarche Cyrille et le Pape François.

Dans la matinée, accompagné de Rogelio Sierra, vice-ministre des Relations extérieures, le Patriarche de Moscou et de toute la Russie avait déposé une gerbe au pied du monument dédié José Marti, sur la Place de la Révolution de La Havane, avant de visiter les salles du Mausolée érigé en l’honneur du Héros national cubain, où il a été accueilli par sa directrice, Haydée Diaz.

’Cette rencontre est une nouvelle étape dans les relations entre les deux Eglises. Les questions qu’on évoque sont très naturelles parce que c’est vrai que la question des chrétiens en Orient touche les deux parties’, a pour sa part estimé le père Nicolas de l’Église des trois Saints Hiérarques à Paris.

Source : Granma


Kanalreunion.com