Monde

Réunion du Groupe de contact sur la piraterie au large de la Somalie

Hier au siège de l’ONU à New York

Témoignages.re / 26 juillet 2012

Une réunion plénière du Groupe de contact sur la piraterie au large des côtes somaliennes s’est tenue hier à New York, dans le cadre des efforts diplomatiques croissants visant à éradiquer cette activité criminelle qui menace le commerce et la distribution de l’aide humanitaire le long de l’un des corridors maritimes les plus fréquentés du monde.

Environ 70 pays, organisations internationales et secteur privé prendront part à cette réunion organisée au siège de l’ONU.
Cette plénière sera la 12ème de ce partenariat international remarquable.
Depuis sa première réunion tenue en janvier 2009, la taille du Groupe de contact a triplé, ce qui constitue une illustration du consensus global sur le fait que la piraterie pose un défi partagé en termes de sécurité pour la sécurité maritime et la nécessité d’une action internationale mieux concertée et mieux coordonnée.
D’après les informations fournies par le Département d’Etat américain, le Groupe dispose de patrouilles navales internationales grâce à la coordination opérationnelle d’un effort naval international sans précédent de plus de 30 pays œuvrant pour la protection des navires en transit.
Le Groupe de contact est également en partenariat avec l’industrie maritime pour améliorer les initiatives pratiques que les équipages de navires marchands peuvent prendre pour éviter, dissuader, retarder et contrer les attaques pirates, et a renforcé les capacités de la Somalie et d’autres pays de la région à combattre la piraterie, en particulier en contribuant au Fonds d’affectation spéciale des Nations unies soutenant les initiatives des Etats luttant contre la piraterie au large des côtes somaliennes.
Le Groupe a également proposé une nouvelle initiative destinée à perturber le réseau logistique et financier des pirates à terre grâce à des approches similaires à celles utilisées pour viser les autres types de réseaux criminels transnationaux.


Kanalreunion.com