Monde

Sauvetage de 4.950 migrants au large de la Libye en moins de 24 heures

Drames en Méditerranée

Témoignages.re / 21 septembre 2015

Les garde-côtes de la marine de Tripoli ont secouru, dimanche, 215 immigrés clandestins de diverses nationalités, dont plus de 50 femmes et un bébé, qui étaient à bord des deux bateaux pneumatiques, tandis que la marine italienne a sauvé samedi quelque 4700 migrants en provenance des côtes libyennes.

JPEG - 46.1 ko
Photo Alfredo D’Amato/UNHCR

L’opération de sauvetage de dimanche s’est déroulée au large de la zone de Sidi Bennour à 10 miles au nord-est de Tripoli, a indiqué le porte-parole officiel de la marine libyenne, Ayoub Gacem.

Il a expliqué que les institutions et services concernés ont pris en charge les immigrants qui montraient des signes de fatigue extrême, en particulier les femmes et les enfants.

De leur côté, les forces de la Garde côtière italienne ont rapporté, samedi, avoir sauvé environ 4.700 immigrés au large des côtes de la Libye qui tentaient d’atteindre l’Europe.

Les garde-côtes italiens ont indiqué, dans un communiqué, avoir coordonné 20 opérations de sauvetage auxquelles ont participé plusieurs navires qui ont récupéré 4.343 immigrants à bord de bateaux pneumatiques et en bois, ajoutant qu’ils ont trouvé le corps d’une femme sans vie dans un des bateaux en plastique, sans préciser la cause probable de la mort.

Quelque 335 autres avaient été secourus et transportés vers un port en Italie dans le cadre d’une mission de sauvetage coordonnée par la Grèce.

Les opérations de sauvetage ont été menées par des navires de la Garde côtière et la marine italienne, l’Ong Médecins sans frontières et l’Organisation de la station de sauvetage en mer pour les immigrants, basée à Malte, le Complexe commercial, un navire croate, dans une mission de sauvetage de l’Union européenne et des navires des marines allemande et britannique.


Kanalreunion.com