Monde

Sept ans après le tsunami, elle retrouve ses parents

Indonésie

Témoignages.re / 26 décembre 2011

Une jeune fille qui avait été emportée lors du tsunami du 26 décembre 2004 dans l’océan Indien pense avoir retrouvé ses parents cette semaine en Indonésie, après les avoir longuement cherchés.

La jeune fille, aujourd’hui âgée de 15 ans, a repris contact avec sa famille présumée dans la ville de Meulaboh, dans la province d’Aceh, la plus durement touchée par le tsunami qui avait fait 230.000 morts dans une dizaine de pays. La province située à la pointe nord de l’île de Sumatra était la plus proche de l’épicentre du séisme de magnitude 9,1 à l’origine du mur d’eau.
L’adolescente a raconté que peu après la catastrophe, elle avait été "adoptée" par une femme qui l’avait baptisée Wati. Elle l’a forcée à mendier en la battant parfois et en l’obligeant à rester dans la rue jusqu’à tard dans la nuit.
Quand l’enfant n’a plus rapporté d’argent, la femme lui a dit de partir. "Va retrouver tes parents. Ils sont à Meulaboh", lui a-t-elle révélé.
La jeune fille n’avait que huit ans lors du tsunami, un âge où de nombreux enfants ne connaissent pas le nom complet des membres de leur famille. Avec seulement quelques souvenirs de son passé, elle a commencé par rechercher son grand-père, expliquant aux gens qu’il se prénommait probablement Ibrahim.
Elle a rencontré un conducteur de taxi-bicylette à Meulaboh qui l’a conduite chez un homme de ce nom. Elle ne l’a pas reconnu, mais l’intéressé, lui, a rapidement retrouvé ses parents. "Quand j’ai vu ma mère, j’ai su que c’était elle. Je l’ai tout simplement su", confie la jeune file. La famille, qui affirme qu’elle s’appelle Meri Yuranda, l’a aussi reconnue.


Kanalreunion.com