Monde

Somalie : la famine menace 850.000 personnes

Crise humanitaire poussant à la migration

Témoignages.re / 1er septembre 2015

Une étude de l’ONU révèle que plus de 850.000 personnes font face à une insécurité alimentaire aiguë en Somalie. Cette crise va contribuer à amplifier celle des réfugiés, car faute de nourriture, des personnes tentent d’émigrer pour une vie meilleure.

La situation humanitaire en Somalie reste “alarmante” quatre ans après une famine dévastatrice qui a affecté plus de 850.000 personnes, selon la dernière étude d’évaluation alimentaire gérée par l’ONU publiée lundi.

« Les niveaux de l’insécurité alimentaire et de la malnutrition sont critiques », a déclaré le coordonnateur humanitaire des Nations unies pour la Somalie, Peter de Clercq. « Les acteurs humanitaires et les donateurs ont empêché la situation d’être bien pire qu’elle ne l’est, mais nous avons tous besoin de faire plus. La situation chez les personnes déplacées à l’intérieur est particulièrement préoccupante », a déclaré M. de Clercq.

En 2011, la Somalie a connu une famine dévastatrice, selon le Bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

« Les choses se sont améliorées entre temps, mais les besoins humanitaires demeurent importants et le nombre de personnes ayant besoin d’aide humanitaire continue de fluctuer autour de 3 millions. La capacité à absorber les chocs – que ce soit les conflits ou les catastrophes naturelles - est très limitée », a souligné le rapport.

Les résultats de l’évaluation présentée lundi dans la capitale somalienne, Mogadiscio, « indiquent que la situation humanitaire du pays reste alarmante », a déclaré OCHA.
Les derniers résultats de l’évaluation conjointe de saison du pays révèlent que quelque 855.000 personnes à travers la Somalie seront en « crise et en urgence » en décembre 2015.


Kanalreunion.com