Monde

Somalie : un prêt de 22 millions de dollars pour empêcher la famine

Fonds central d’intervention d’urgence des Nations Unies

Témoignages.re / 22 mars 2017

La FAO est en passe d’intensifier ses activités dans les régions affectées par la sécheresse en Somalie grâce à un prêt de 22 millions d’euros, approuvé cette semaine par le Fonds central d’intervention d’urgence des Nations Unies (CERF), qui vient s’ajouter aux prêts déjà octroyés par le Fonds spécial pour les activités d’urgence et de réhabilitation de la FAO.

Cette démarche s’inscrit dans le cadre de l’intervention internationale visant à empêcher une nouvelle famine en Somalie, cinq ans après la dernière qui avait dévasté le pays. L’action de la FAO vise à améliorer l’aide aux moyens d’existence ruraux et à rétablir la production alimentaire, tout en s’assurant que les familles soient en mesure de satisfaire leurs besoins immédiats en matière de nourriture et d’eau.

En Somalie, 6,2 millions de personnes devraient se retrouver aux prises avec une insécurité alimentaire aigüe en juin 2017. Parmi eux, près de 3 millions de personnes auront atteint la phase 3 (de crise) et 4 (d’urgence) du Cadre Intégré de classification de la sécurité alimentaire (IPC), soit plus du double des chiffres enregistrés il y a six mois. La phase 5 représente la famine.


Kanalreunion.com