Monde

Soudan : le CICR facilite le transfert de 18 soldats libérés au Darfour

Croix-Rouge internationale

Témoignages.re / 3 septembre 2015

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a participé au transfert de 18 membres des forces armées soudanaises libérés par la faction Abdul Wahid de l’Armée de libération du Soudan (SLA-AW), au Darfour. Les soldats ont été remis aux autorités soudanaises à Nyala, au Darfour Sud.

« Agir en qualité d’intermédiaire neutre entre les parties au conflit est un aspect important de notre mandat. Le gouvernement soudanais et divers groupes d’opposition armés font confiance au CICR pour jouer ce rôle humanitaire », a déclaré Eloi Fillion, chef de la délégation du CICR au Soudan. Les 18 soldats ont été conduits jusqu’à Nyala en hélicoptère les 2 et 3 septembre ; cinq membres du personnel du CICR les ont accompagnés pendant leur transfert.

Le CICR est prêt à apporter son soutien à d’autres opérations de ce type à l’avenir. Grâce au dialogue régulier que l’institution entretient avec les autorités gouvernementales et les divers groupes d’opposition armés, elle peut assumer ce rôle unique d’intermédiaire neutre.

« Une fois le transfert effectué, l’équipe du CICR a aidé chacune des personnes libérées à contacter ses proches, qui ont été soulagés d’avoir de leurs nouvelles », a précisé M. Fillion.

Le CICR aide les familles à savoir ce qu’il est advenu des personnes qui auraient été arrêtées ou qui sont portées disparues pendant un conflit. Il travaille au Soudan depuis 1978, et il a étendu ses opérations au Darfour en 2003. Il y apporte son soutien aux personnes qui subissent les effets du conflit armé et d’autres violences. En 2015, le CICR est intervenu en apportant des secours d’urgence sous différentes formes : assistance médicale, approvisionnement en eau et fourniture d’outils agricoles et de semences.


Kanalreunion.com