Monde

Syriza remporte les élections en Grèce

Nette avance pour le parti d’Alexis Tsipras

Témoignages.re / 21 septembre 2015

Syriza est confirmé à la tête du gouvernement grec. Les députés frondeurs n’ont pas réussi à percer et perdent leurs sièges. Près de la moitié de la population a choisi de rejeter les élections.

C’était le troisième scrutin général en Grèce cette année. Les électeurs étaient appelés hier aux urnes pour élire leurs députés. Ces législatives anticipées étaient la conséquence de l’adoption par le Parlement d’un plan d’aide de l’Union européenne. Un tiers des députés de la coalition gouvernementale n’avaient pas voté pour ce texte. La conséquence avait été la démission du Premier ministre, Alexis Tsipras, le 20 août, et la convocation des électeurs pour le 20 septembre.

Comme lors des deux précédents scrutins, c’est une victoire pour Syriza. Mais le taux de participation est en baisse et l’extrême droite progresse.
En effet, selon les projections du ministère de l’Intérieur, la participation a été de 54,7 %, contre 63,6 % aux législatives de janvier.

Avec deux tiers des bulletins dépouillés, Syriza était crédité de 35,43 % des voix contre 28,30 % au parti de droite Nouvelle Démocratie (ND). L’extrême droite arrive en 3e position, avec 7 % des suffrages. Une surprise est le score d’Unité populaire, parti créé par d’anciens députés de Syriza en désaccord avec le choix du gouvernement d’accepter les conditions de l’Union européenne. Il est en dessous du seuil requis pour obtenir le droit de siéger au Parlement.


Kanalreunion.com