Monde

Tremblement de terre à Haïti : « La pire catastrophe »

La structure d’un État a disparu

Témoignages.re / 18 janvier 2010

Outre les dizaines de milliers de victimes, c’est la structure d’un État qui a disparu mardi en quelques minutes à Haïti.

Le séisme de Haïti est la plus grave catastrophe naturelle à laquelle les Nations Unies ont eu à faire face en raison des dégâts causés par la secousse aux services de l’Etat haïtien et aux ONG internationales présentes sur place, a fait savoir samedi l’ONU.
La destruction de bâtiments gouvernementaux et la mort de nombreux fonctionnaires haïtiens rendent plus difficile le travail humanitaire que lors du tsunami en Asie en 2004, a expliqué Elisabeth Byrs, porte-parole du Bureau de coordination des Affaires humanitaires de l’ONU (OCHA) à Genève.
« C’est le pire désastre auquel nous ayons à faire face puisque l’administration, les fonctionnaires ont péri. Tout ce qui est la structure de l’Etat haïtien a disparu. Il y a un gouvernement certes, mais il a peu de moyens et il a souffert également », a déclaré Mme Byrs sur France-Info. « Donc on n’a pas cette structure administrative qui pourrait nous soutenir normalement, qui nous soutenait, même localement, à Banda Aceh en Indonésie ».
« Ce n’est pas le pire désastre en termes de victimes, mais c’est le pire désastre (car) les fonctionnaires eux-mêmes sont touchés et ont péri », a-t-elle ajouté.


Kanalreunion.com