Monde

Une croissance de 3% par an d’ici 2060

Prévisions de l’OCDE

Céline Tabou / 12 novembre 2012

L’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) a publié le 9 novembre un rapport sur la croissance mondiale à l’horizon 2060. L’institution a tenu à alerter les dirigeants de possibles déséquilibres mondiaux pouvant remettre en cause la croissance.

L’OCDE a imaginé le monde dans 50 ans à partir des données existantes sans pour autant être certaine des estimations, ni des politiques publiques à venir. L’institution a expliqué que la zone euro représentera en 2060, que 9% de la richesse mondiale, contre 17% aujourd’hui. Cette donnée met en évidence la courte durée des politiques économiques menées depuis 2005, année sur laquelle se base l’OCDE. D’autant que cette diminution par deux de la place de l’union monétaire dans la production mondiale de valeur ajoutée illustre l’inefficacité des plans d’austérité mis en place depuis le début de la crise économique et financière.

La croissance mondiale menée par les pays émergents

Le rapport prévoit que le produit intérieur brut (PIB) mondial devrait croître de près de 3% par an, au cours de ces 50 prochaines années, avec des disparités entre pays et régions. Les pays émergents élèveront leurs taux de croissance, et par là la croissance mondiale. Cependant, ceux-ci finiront par voir leur PIB ralentir pour converger avec ceux prévus pour les pays de l’OCDE. L’organisation a indiqué dans son rapport que la croissance et les niveaux de vie seront améliorés grâce à la mise en place de réformes fiscales et structurelles.

Les 50 prochaines années seront marquées par de profonds changements dans la contribution des pays au PIB global a indiqué le rapport de l’organisation. À partir des données économiques de 2005, la Chine devrait dépasser le taux de croissance de la zone euro en 2012 et les États-Unis quelques années plus tard, « devenant ainsi la plus grande économie du monde, tandis que l’Inde passerait devant le Japon un ou deux ans après et devant la zone euro dans une vingtaine d’années ».

Les taux de croissance plus rapide de la Chine et de l’Inde signifient que leur PIB cumulé pèsera plus lourd que celui des sept principales économies du monde vers 2025 et qu’il sera 1½ fois plus important que celui-ci en 2060. Il est prévu qu’en 2060, le PIB cumulé de la Chine et de l’Inde seront plus important que celui de l’ensemble de la zone OCDE, « alors qu’il en représente seulement un tiers à l’heure actuelle ».

Amélioration du niveau de vie

Ces changements dans la composition du PIB global s’accompagneront d’une tendance du PIB par habitant à converger entre les pays, même si d’amples écarts de niveau de vie semblent devoir subsister entre économies avancées et émergentes. Le bouleversement économique du monde se traduira également par un PIB par habitant en augmentation ainsi qu’en moyenne non pondérée d’environ 3% par an dans les pays non membres de l’OCDE, contre 1.7% dans les pays membres. Ce qui signifie que d’ici 2060, le PIB par habitant des économies actuellement les plus pauvres aura plus que quadruplé, alors que celui des économies les plus riches se contentera de doubler, a noté le communiqué de l’institution économique.

La Chine et l’Inde auront un revenu par habitant multiplié par sept à l’horizon 2060. « Le rattrapage est plus marqué en Chine du fait des gains de productivité et de l’intensification du capital particulièrement rapides que le pays a connus au cours des dix dernières années », a précisé le rapport. « Ces évolutions placeront la Chine 25% au-dessus du niveau de revenu actuel (2011) des États-Unis, tandis que l’Inde n’atteindra qu’environ la moitié de ce niveau ».

En dépit des changements et évolutions de croissance dans le monde « le classement des pays en fonction de leur PIB par habitant devrait rester à peu près inchangé ». Les écarts de productivité et de qualification de la main-d’œuvre devraient se réduire, mais les différences persisteront, notamment en matière de niveau de vie observé par l’OCDE en 2060.

Céline Tabou


Kanalreunion.com