Monde

Une société indienne achète 50% du capital d’une raffinerie pétrolière au Kenya

Le monde change

Témoignages.re / 4 août 2009

La compagnie pétrolière indienne, Essar Energy Overseas Limited, a réussi à acquérir 50 pour cent du capital de la Kenya Petroleum Refineries Limited (KPRL).

Le directeur général de Essar Group, Prashat Ruia, a déclaré vendredi, à Nairobi, que le Groupe avait l’intention de moderniser l’usine de raffinage située dans la ville côtière de Mombasa, et de construire des usines annexes d’un coût approximatif de 30 milliards de shillings (1 dollar américain = 77 shillings kenyans).
« Nous allons travailler en étroite collaboration avec le gouvernement dans les mois à venir pour planifier comment nous comptons exactement mener le travail », a promis M. Ruia.
Il a annoncé que le Groupe allait ensuite investir dans la distribution et le commerce de détail pour rendre les produits pétroliers plus accessibles aux consommateurs.
Le ministre kenyan des Finances, Uhuru Kenyatta, a fait savoir de son côté que cette transaction est l’aboutissement des négociations menées ces derniers mois entre les deux parties et qui ont conduit à la signature d’une vente d’actions et d’un Accord d’achat.

Modernisation des équipements

M. Kenyatta a souligné que le gouvernement avait ainsi renoncé à ses droits de préemption concernant la KPRL.
« En vérité, le gouvernement avait la possibilité de reprendre les actions détenues par les sociétés pétrolières privées, mais a renoncé à le faire, pour maintenir notre participation au taux actuel de 50 pour cent », a-t-il déclaré avant d’ajouter que le gouvernement avait reçu une contrepartie de 152,9 shillings de la part d’Essar.
« Cette manne financière va s’ajouter au 1,6 milliard de shillings que le gouvernement avait déjà réservés comme fonds propres pour financer la modernisation de la raffinerie », a-t-il précisé.
Prenant la parole lors de la cérémonie de signature, le Premier ministre Raila Odinga a fait remarquer que ce nouveau partenariat allait donner une impulsion nouvelle aux raffineries du pays « qui ont besoin d’une extension et de l’installation d’équipements de dernière génération pour faire face aux tendances modernes et aux demandes dans le secteur de l’énergie ».

La question des prix des carburants

« Nous invitons les nouveaux investisseurs à travailler avec le gouvernement dans la gestion de la raffinerie pour profiter des opportunités dans le marché et assurer une production de qualité et en grande quantité pour satisfaire la demande sur le marché », a déclaré M. Odinga.
Le Premier ministre a souligné que le secteur de l’Energie au Kenya est confronté à d’innombrables défis, mais s’est dit optimiste que le projet a de fortes chances de promouvoir des méthodes pour une bonne gestion technique des infrastructures.
Par ailleurs, il a annoncé que le gouvernement avait finalement abandonné l’idée d’exercer un contrôle sur les prix dans le secteur pétrolier.
Le gouvernement avait brandi cette menace suite aux plaintes des automobilistes qui dénonçaient que les compagnies pétrolières ne répercutaient pas les bénéfices sur les tarifs appliqués aux consommateurs.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Bonjour

    Nous sommes fabriquant de systèmes de marquage industriel vous permetttant d’identifier vos sites avec la normalisation appropriée

    Nos principaux clients : Les Raffineries TOTAL , EXXON,EDF, GRT GAZ

    Ces systèmes vous apportent :

    Réactivité , Autonomie et Convivialité

    Vos réalisez à la demande et à l’unité le marquage de vos tuyauteries , vos panneaux Hygiéne , Sécurité Incendie
    et vos étiquettes Susbtances chimiques pour le marquage de vos fûts , bidons et flacons.

    N’hésitez pas à me contacter au :

    06 14 76 55 84
    techsign.allonville@orange.fr

    Une Présentation de notre Logiciel se trouve sur :

    www.techsign.fr
    Démo /Application

    Merci

    JP.BOIDIN

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com