Monde

Vers une agriculture durable

Agenda 2030 en Afrique

Témoignages.re / 20 septembre 2016

L’atelier organisé jusqu’à mercredi à Kigali se propose d’appuyer l’Agenda 2030 pour le développement durable et le programme de transformation de l’agriculture en Afrique.

JPEG - 67.2 ko

En septembre 2015, les pays ont adopté l’Agenda 2030 pour le développement durable qui façonnera d’une manière significative leur programme de développement pour les 15 prochaines années. Lors de la dernière Conférence régionale de la FAO pour l’Afrique, tenue en avril 2016 à Abidjan, Côte d’Ivoire de nombreux délégués ont demandé à l’Organisation d’appuyer les pays dans leurs efforts de mise en œuvre de l’agenda 2030 dans les domaines de l’agriculture, les forêts et la pêche.

Le succès dans la mise en œuvre des Objectives du développement durable (ODDs) est étroitement liée à la capacité des pays à aborder le développement durable de façon globale et complète à travers tous les secteurs et à faire le suivi des progrès réalisés vis-à-vis des objectifs de l’agenda 2030.

En Afrique, la Déclaration de Malabo sur l’accélération de la croissance agricole et des systèmes de transformation pour une prospérité partagée et un moyen de subsistance amélioré, et la stratégie de mise en œuvre du CAADP et sa feuille de route 2015-2025 donnent une nouvelle vision pour l’agriculture, en soulignant son rôle prépondérant dans les stratégies globales pour transformation économique structurelle et une croissance inclusive. La réalisation des ODDs en Afrique est étroitement liée à la mise en œuvre de cette nouvelle vision.

La FAO a développé une approche visant à renforcer la contribution de l’agriculture, les forêts et la pêche au développement durable, pour répondre aux questions de durabilité dans ces secteurs. Sur la base d’une série de principes pour une alimentation et agriculture durable, la FAO encourage le dialogue politique et le développement d’actions communes et coordonnées impliquant les organes gouvernementaux des différents ministères, le secteur privé et la société civile. Aux niveaux régional et national, la FAO soutien cette approche principalement à travers des Initiatives Régionales

Objectifs et approches

L’objectif de l’atelier est de discuter du rôle que les principes de l’alimentation et de l’agriculture durables peuvent jouer dans la promotion d’une action commune visant à renforcer la contribution de l’agriculture, les forêts et la pêche au développement durable et à identifier les priorités au niveau national et régional pour l’appui de la FAO.

L’atelier se propose d’appuyer l’Agenda 2030 pour le développement durable et le programme de transformation de l’agriculture en Afrique et identifier les priorités d’action pour l’Initiative Régionale 2 de la FAO sur « l’intensification durable de la production et le développement des chaines de valeur en Afrique ».

Résultats attendus

  • Une meilleure compréhension par les participants de la contribution potentielle de l’agriculture, des forêts et de la pêche au développement durable, dans le cadre de l’Agenda 2030 et la déclaration de Malabo.
  • La feuille de route de chaque pays visant à augmenter la contribution de l’alimentation et l’agriculture durables au développement national et répondant aux questions- clés de durabilité.
  • Les moyens d’aider les pays à répondre à leurs les besoins spécifiques à travers l’Initiative Régionale 2 de la FAO pour l’Afrique.

Participants

Environ 40 hauts cadres et délégués des secteurs de l’agriculture, des forêts, de la pêche, du commerce des finances et planification économique, des représentants de la FAO, de la société civile et du secteur privé, des neufs pays couverts par l’IR2 à savoir le Cameroun, le Tchad, la Côte d’ivoire, la République démocratique du Congo, le Kenya, le Mali, la Mozambique, le Rwanda et la Zambie participeront à l’atelier.


Kanalreunion.com