Monde

Virage progressiste à confirmer à la tête des travaillistes

Nouveau chef du principal parti d’opposition en Grande-Bretagne

Témoignages.re / 27 septembre 2010

Ed Miliband, ancien ministre du Changement climatique, a été élu samedi à la tête du Parti travailliste. Selon les observateurs de la vie politique en Grande-Bretagne, le nouveau dirigeant du principal parti d’opposition représente une tendance plus progressiste, plus à l’écoute des préoccupations immédiates de la population.

Au Royaume-Uni, le Parti travailliste (Labour Party) a un nouveau chef.
Ed Miliband a été élu samedi à la tête du parti, battant de justesse son frère aîné David au quatrième tour de l’élection. Il a obtenu 50,65% des voix, contre 49,35% pour son frère.
Ed Miliband, 40 ans, succède à la tête des travaillistes à l’ancien Premier ministre Gordon Brown, qui a démissionné après la cuisante défaite du parti aux dernières élections, en mai. Cette défaite mettait fin à 13 ans de pourvoir des travaillistes.
Le nouveau chef du Parti travailliste était ministre du Changement climatique et de l’Énergie sous le gouvernement de Gordon Brown. Son frère David était quant à lui ministre des Affaires étrangères. Ed Miliband est considéré comme plus à gauche que son frère.
Ed Miliband a remporté le scrutin grâce notamment au soutien des syndicats qui, selon le système de vote du parti, peuvent voter pour élire le chef. David Miliband était quant à lui soutenu par les élus travaillistes et membres du parti.
Dans son discours de victoire, le nouveau chef a promis plusieurs changements au sein du parti.
« Aujourd’hui, une nouvelle génération a pris en main le Labour, une nouvelle génération qui comprend l’appel en faveur du changement », a-t-il déclaré.
Il a aussi promis d’unir le parti, divisé depuis l’échec des dernières élections.
Rivaux le temps d’une élection, Ed et David Miliband ont rapidement fait la paix et promis de travailler ensemble. Les deux frères se sont d’ailleurs embrassés à l’annonce des résultats.
Ed Miliband devra se mettre rapidement au travail. Un premier discours majeur est prévu mardi au congrès du parti. Dans moins d’un mois, il devra mener l’opposition aux restrictions budgétaires prévues par le gouvernement, qui, selon le Parti travailliste, menacent le service public et affectent en premier lieu les catégories les plus pauvres.
En tout, cinq candidats étaient en lice pour diriger les travaillistes. Outre les deux frères Miliband, on retrouvait l’ancien ministre de l’Éducation, Ed Balls, 43 ans, son ancien collègue de la Santé, Andy Burnham, 40 ans, et Diane Abbott, 57 ans, qui était devenue en 1987 la première femme noire à entrer à la Chambre des communes.


Kanalreunion.com