Monde

Washington prépare une enquête mondiale

Après l’explosion de deux bombes à l’arrivée du marathon de Boston

Témoignages.re / 17 avril 2013

Au lendemain des attentats de Boston, l’aéroport de la Guardia à New York a été partiellement évacué après une alerte à la bombe. Pendant que les Etats-Unis annoncent une enquête mondiale, l’Europe est aussi sous l’influence de ces faits avec l’annonce d’une présence policière plus importante en France.

Près de 24 heures après les faits, Barack Obama s’est exprimé depuis la Maison Blanche, promettant une traque impitoyable pour rechercher les responsables de l’explosion de deux bombes à l’arrivée du marathon de Boston. Ces deux engins de fabrication artisanale selon les enquêteurs ont tué trois personnes et blessé plus de 170 autres.
Les explosions ont eu lieu à l’endroit de la ville où tous les médias étaient concentrés pour couvrir l’arrivée d’une des plus célèbres courses de l’année aux Etats-Unis. Aussitôt diffusées en boucle dans le monde entier, ces images ont soulevé une vague d’émotion.
L’Europe n’est pas restée à l’écart de ce mouvement. La séance de l’Assemblée nationale s’est ouverte sur un message de solidarité aux victimes adressé par le président Claude Bartolone. Quelques heures plus tôt, le ministre de l’Intérieur détaillait de nouvelles dispositions. « Il faut faire preuve de vigilance, vous savez que la France connaît une menace déjà depuis plusieurs années, notamment depuis plusieurs mois, avec notre engagement au Mali », a dit Manuel Valls sur RTL. « Il y a des mesures supplémentaires qui sont prises par précaution, comme les Anglais l’ont fait puisqu’ils ont eux aussi ont un très grand marathon dans quelques jours à Londres, mais sans céder évidemment ni à la panique, ni à la dramatisation », a-t-il précisé.


Kanalreunion.com