Monde

Yémen : le CICR facilite la libération de détenus à Aden

Comité international de la Croix Rouge

Témoignages.re / 6 août 2015

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a facilité aujourd’hui le transfert d’Aden à Sanaa de sept détenus libérés.

« Des représentants d’Ansarullah (le mouvement Houthi) et de la Résistance du Sud ont contacté directement le CICR et lui ont demandé de faciliter, conformément à son rôle d’intermédiaire neutre, le transfert des détenus libérés », déclare M. Antoine Grand, chef de la délégation du CICR au Yémen.

Conformément à ses procédures de travail habituelles, le CICR n’a pas participé à toutes les négociations qui ont précédé la libération. Il a toutefois offert ses services et facilité les dispositions logistiques nécessaires à l’opération, notamment le transfert par avion des sept détenus d’Aden à Sanaa.

« La libération de ce jour intervient dans le cadre de discussions bilatérales et confidentielles plus larges entre nous et les parties au conflit qui ont porté sur des questions relatives aux détenus, aux blessés et aux morts », ajoute M. Grand.

Le CICR se tient prêt à faciliter d’autres libérations et de futurs transferts de morts et de blessés des deux camps, à condition que les parties concernées le lui demandent spécifiquement et qu’elles respectent son rôle d’intermédiaire neutre.

Le CICR appelle toutes les parties au conflit au Yémen de permettre au CICR d’accéder librement à tous les détenus afin qu’il puisse suivre leurs conditions de détention, et aider les parties concernées à honorer leurs obligations au regard du droit international humanitaire. Ces obligations comprennent le droit des détenus à un traitement humain et le droit d’informer les familles de leur sort. Les malades et blessés, y compris les détenus, doivent également pouvoir être traités et soignés sans discrimination.


Kanalreunion.com