Moyen-Orient et Afrique du Nord

10.000 missiles anti-aériens perdus dans la nature

Sarkozy, Cameron et Obama à l’origine d’une catastrophe pour la sécurité aérienne

Céline Tabou / 3 octobre 2011

Poussé par Nicolas Sarkozy afin d’intervenir contre le gouvernement de Mouammar Kadhafi, l’OTAN connaît des déconfitures, en annonçant la perte d’au moins 10.000 missiles sol-air en Libye. Venues des arsenaux de l’armée libyenne, ces armes dispersées dans la nature font courir une menace nouvelle.

Déclenchée le 19 mars, l’opération de l’OTAN était censée au départ durer seulement quelques semaines, mais six moins plus tard, le conflit a commencé à se résoudre. Même si « la fin du régime de Kadhafi » est avérée, le leader libyen, au pouvoir depuis 1969, n’a toujours pas été retrouvé.

Des milliers de frappes aériennes

Malgré les milliers de sorties aériennes qui ont fortement dégradé les moyens d’action des pro-Kadhafi, la guerre civile persiste dans certains bastions de l’ancien leader, notamment à Syrte. Au total, en août, les frappes de l’OTAN ont été estimées à plus de 7.500 depuis le début de l’opération.
Au cours de ce conflit, la France a, quant à elle, déployé des avions de combat Mirage 2000 sur la base crétoise de Sud, ainsi qu’un porte-hélicoptères Mistral au large de la Libye. Deux frégates et un sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) ont été envoyées sur zone également. Des hélicoptères de combat ont été déployés pour intervenir au plus près de la ligne de front. Une vingtaine au total. Des hélicoptères de type Tigre et Gazelle et Puma. Paris avait envoyé durant cinq mois son porte-avion Charles de Gaulle, rentré en août à son port d’attache, la France a ainsi maintenu un engagement constant. Aujourd’hui, la France continue d’assurer près de 65% des frappes au sol.
De son côté, la Grande-Bretagne a engagé douze chasseurs Tornado et 10 avions de combat Eurofighter. Soutenues par le Canada, la Norvège, le Danemark, l’Espagne, la Grèce, la Belgique, les États-Unis, la Pologne et le Qatar, la France et la Grande-Bretagne ont également déployé des forces terrestres, afin de faire plier les militaires pro-Kadhafi.

Des missiles manquants

L’amiral Giampaolo Di Paola, président du Comité militaire, qui regroupe les chefs d’état-major des pays de l’OTAN, a estimé, dans le quotidien allemand Der Spiegel, la perte d’au moins 10.000 missiles sol-air en Libye, dimanche 2 octobre. Ces missiles pourraient être « tombés entre de mauvaises mains ». Le quotidien allemand a indiqué que l’amiral Giampaolo Di Paola, aurait tenu une réunion secrète avec des députés allemands lundi 26 septembre, dans laquelle il aurait exprimé les inquiétudes de l’Alliance atlantique. « Plus de 10.000 missiles sol-air » qui représentent « une sérieuse menace pour l’aviation civile » pourraient sortir de Libye et se retrouver dans de mauvaises mains « du Kenya à Kunduz » (Afghanistan), leur a déclaré l’amiral, selon le magazine, cité par le “NouvelObs”.
L’inquiétude devrait s’intensifier, car depuis le début des opérations de l’OTAN, « les arsenaux qui balisent le pays sont laissés sans surveillance, ouverts à tous les vents, aux pillards, aux rebelles et aux autres », a dévoilé Jean-Paul Mari — Le Nouvel Observateur, en septembre.
Le risque est que de telles armes susceptibles de servir à des attentats contre des avions civils tombent entre les mains d’Al-Qaïda. Le général Mohamed Adia, chargé de l’armement au sein du ministère de la Défense du Conseil national de transition (CNT), avait estimé à "environ 5.000" le nombre de SAM-7 "toujours manquant et dans la nature". Ce dernier avait précisé : "Malheureusement, il est possible que certains de ces missiles soient tombés entre de mauvaises mains (...) à l’étranger", avait-il reconnu.
Les pays occidentaux craignent que ces missiles sol-air de courte portée soient utilisés par des groupes terroristes, notamment Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), contre des avions civils. À La Réunion, les vols-Saint Denis-Paris traversent la région concernée (voir encadré).

Céline Tabou


Le monde de plus en plus insécuritaire

La sécurité dans le monde est mise à mal avec les différents conflits qui règnent sur la planète. En plus d’avoir conduit la guerre en Libye, l’OTAN vient de perdre le contrôle d’un arsenal important placé sous la responsabilité des rebelles. Ces armes pourraient tomber entre les mains de terroristes. En effet, ces 10.000 missiles pourraient venir augmenter l’arsenal d’Al Qaïda.
À l’heure où l’aviation se développe dans le monde et que de nombreux pays investissent dans les nouvelles technologies, l’arsenal militaire devrait se répandre et se développer massivement entrainant une insécurité dans le monde. L’expansion de l’aviation et de l’armement risque de créer des tensions plus importantes qu’aujourd’hui.


Les Réunionnais en danger ?

À La Réunion, l’unique moyen de transport est l’avion, les transports maritimes sont peu développés et ne permettent pas aux Réunionnais de se rendre en France ou en Europe. La disparition des missiles en Libye inquiète les autorités, car une attaque pourrait se faire sur les longs courriers qui traversent les zones de conflit.
En effet, la ligne France-Réunion passe à proximité de régions politiquement instables, où des terroristes pourraient s’en prendre à des avions suspectés de voler sous le pavillon français. L’engagement de la France en Libye, mais aussi ses mesures politiques sur le niqab n’ont pas étaient appréciés par certains extrémistes qui ont menacé la France de représailles. Quelles conséquences pour La Réunion ?



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Aux informations inquiétantes de Der Spiegel, il convient d’ajouter celles de la presse britannique et notamment de "The Guardian" :
    1) Après l’assassinat au mois de Mai du Général Abdelfattah YOUNES, des hommes issus d’AL-QAIDA contrôlent à présent l’état-major des forces libyennes et surtout les meilleures unités combattantes. On peut notamment citer Abdelhakim EL HASADI et Abdelhakim BELHAJ, anciens combattants valeureux d’Al-Qaida en Aghanistan.
    2) Dans un entretien accordé au Guardian le mardi 27 septembre 2011, BELHAJ met clairement en garde le CNT, ainsi que "les Français et les Anglais", contre "le risque d’une confiscation de la victoire". Il conseille en particulier fermement aux Français de s’abstenir de toute ingérence dans les affaires de la Libye.
    3) L’effondrement du régime libyen risque aussi de déstabiliser l’ensemble du Sahel (Mauritanie, Mali, Niger,Tchad, voire Soudan) et crée dans l’immédiat un vide géostrtégique, politique et économique. A titre d’exemple, ont cessé les aides conséquentes que le gouvernement de Kadhafi accordait à ces pays (concours financiers, action sanitaire, infrastructures, irrigation, activités diverses...). Actuellement, les inquiétudes sont grandes, que ce soit à Niamey, à Bamako ou à Ndjaména mais aussi à Alger, devant les possibilités d’une installation d’islamistes au pouvoir en Libye.
    Rappelons à ce sujet que AL-QAIDA au Maghreb détient toujours quatre otages français.
    En 1992, les Américains avaient considéré comme "une grande victoire" l’effondrement du régime "pro-communiste" du Général NAJIBULLAH et la prise de pouvoir des islamistes puis des Talibans. A cet égard, les déclarations à l’époque de la Secrétaire d’Etat américaine, Mme ALLBRIGHT, étaient confondantes de cynisme et de stupidité. On connaît la suite : des attentats dans l’ensemble du monde et les actions meurtrières du 11 Septembre.
    Les mêmes causes produisent souvent les mêmes effets.
    Comme l’écrivait récemment le quotidien algérien El Watan, AL QAIDA disposera-t’elle bientôt de bases en Méditerranée et au Sahel, ainsi que d’un armement de plusieurs milliers de missiles ?
    Qu’en pense Monsieur Bernard-Henri Levy ?

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Vous parlez de SMA-7 qui sont inopérants sur des cibles à plus de 750m d’altitude (et en plus avec une portée maximum de 3 km), que risque donc un avion volant a une altitude de croisière de 9 km ??
    Avant de crier au loup il est peut-être nécessaire de se renseigner, ca éviterais de déclencher des panique injustifiée...

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • C’est dingue a quel point on aime se faire peur et a quel point les opportunistes de tous bords sont prets a sauter sur la moindre pseudo info...
    Effectivement, ce type de missiles sont difficilement utilisables pour des actes de terrorisme arien, d’abord car si ils ne sont pas conservs, contrls et entretenus frquement, ils deviennent rapidement des "ptards mouills", (quand on voit le nombre de missiles mistral parfaitements remiss par l’Arme franaise qui ne fonctionnent pas aprs quelques annes de stockage), on imagine ce qu’il doit tre des antiques stocks de SA7 et Mistral de kadafhi...
    Ensuite l’alimentation lectrique nccessite l’utilisation d’un accu spcifique ayant une trs courte dure de vie et introuvable dans le civil.
    Il faut aussi se rendre compte que la mise en condition et l’utilisation de tels armements n’est pas a la port du 1er illumin venu.
    Dernier point, la port trs limit de ces missiles mets la plupart des pistes de dcollage des aroports "civiliss" hors d’atteinte de ces engins.
    Le risque est plus pour nos pilotes d’hlicoptres ou d’avions de transport sur les thatres Afghans et Africains et pour nos soldats, si ne pouvant les utiliser pour leur vocation premire les terroristes les transforment en IED’s.
    Mais gageons plutt que les "petits malins" qui ont fait main basse sur ces stocks (j’aimerai connaitre le "James Bond sur canap" qui a sorti le chiffre de 10000 de son chapeau), se feront un plaisir de nous les revendre au prix fort, ce que nos "services" s’empresseront d’accepter, car il serait mal venu de voir un Mistral SATCP impliqu dans un acte de terrorisme quelconque.
    MBDA et consorts vendent leurs missiles aux pires despotes, le plus souvent au mpris d’embargos et de restrictions lgales, engrengeant des bnfices colossaux, en se moquant des consquences a long terme de leurs magouilles.
    Une fois encore se sera le contribuable qui mettra discretement la main a la poche pour viter "d’entacher" la rputation de ces "fleurons" de l’industrie Franaise...
    Toujours la mme histoire, quand a rentre, c’est pour eux, quand a sort c’est pour nous !

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com