Moyen-Orient et Afrique du Nord

170 hôtels fermés en Tunisie à cause de la crise du secteur touristique

Conséquence des attentats

Témoignages.re / 23 décembre 2015

170 hôtels sur un total de 570 ont dû fermer en Tunisie, en raison de la crise que vit le secteur touristique, a révélé mardi le président du regroupement des professionnels tunisiens du tourisme, Hossam Ben Azouz, qui a précisé que cette situation avait touché directement ou indirectement 400.000 travailleurs.

La mauvaise passe du tourisme tunisien avait déjà été notée par le ministre du Tourisme, Salma Rekik, qui avait indiqué que pour cette saison, le nombre de touristes avait enregistré une baisse ?un million de personnes comparée à la saison 2014.

Selon lui, le secteur touristique vit une crise depuis 2010, après la révolution qui a fait chuter à 50 % le nombre de visiteurs, les attentats terroristes ramenant l’activité du secteur au point zéro.

La Tunisie a subi, cette année, deux attentats terroristes violents qui ont visé, le 18 mars, le musée du Bardo à Tunis, tuant 22 touristes et, en juin dernier, un grand hôtel de la ville de Sousse avec un bilan de 38 touristes tués dont la majorité de britanniques.

La Tunisie compte essentiellement sur le tourisme pour assurer environ 25 % de ses ressources en devises étrangères.

Le secteur fait travailler environ un demi million de personnes, tout en créant des emplois indirects dans les secteurs connexes comme l’artisanat, les restaurants et le transport.

Le tourisme est le secteur économique plus touché depuis le déclenchement du « Printemps arabe », signale-t-on.

Selon des chiffres diffusés publiés par les institutions de la Ligue arabe, les pertes de ce secteur dans les pays arabes ont atteint à environ huit milliards de dollars durant la seule année de 2011.

Les informations fournies par la Banque mondiale indiquent qu’en 2014, les ressources touristiques des pays comme la Tunisie, l’Égypte et le Yémen ont chuté de 55 %, passant de 24,5 milliards de dollars en 2010 à 11 milliards de dollars, soit des pertes de 13,6 milliards de dollars.


Kanalreunion.com