Moyen-Orient et Afrique du Nord

29.000 enfants morts en trois mois

Catastrophe humanitaire en Somalie

Céline Tabou / 6 août 2011

La famine en Somalie progresse dans le Sud du pays, et pourrait s’aggraver encore plus qu’aujourd’hui, près de 12 millions de personnes ont besoin d’une aide alimentaire. Une intervention « de grande envergure » doit être déployée d’urgence dans la Corne de l’Afrique, a déclaré vendredi 5 août l’agence de l’ONU pour l’agriculture et l’alimentation (FAO) dans un communiqué publié à Rome.

« La famine a frappé trois nouvelles régions du Sud de la Somalie (...) et toutes les autres régions sont aux prises avec une urgence humanitaire qui a déjà provoqué des dizaines de milliers de morts. La famine devrait s’étendre à toutes les régions du Sud dans les quatre à six semaines à venir et persistera vraisemblablement au moins jusqu’en décembre 2011 », a indiqué la FAO. Préférant traiter de la dette américaine, les médias sont aujourd’hui pointés du doigt pour l’absence de prise en compte de la catastrophe humanitaire dans la Corne de l’Afrique.

Des fonds à mobiliser

3,7 millions de Somaliens sont en situation de crise, et 3,2 millions (dont 2,8 millions dans le Sud du pays) ont besoin d’une aide immédiate dont dépend leur survie. « La crise dans la Corne de l’Afrique est la plus grave crise de sécurité alimentaire dans le monde aujourd’hui », a indiqué le FAO. En plus des aides financières, l’agence onusienne a indiqué que « parmi les mesures à court terme figurent la distribution de semences, d’intrants et d’outils en vue de la campagne de semis d’octobre, un appui à la santé animale grâce à la fourniture de médicaments, de vaccins et d’une formation, des programmes “vivres-contre-travail” et des transferts d’espèces ».
Selon le rapport de l’Agence des États-Unis pour le développement international, présenté mercredi à Washington, 29.000 enfants de moins de cinq ans sont morts au cours des trois derniers mois en Somalie. 640.000 enfants sont toujours confrontés à une malnutrition extrême dans l’indifférence des médias.

Il manque 1,4 milliard de dollars

Le Comité international de la Croix-Rouge a lancé jeudi 4 août un appel pour collecter l’équivalent de 84 millions de dollars supplémentaires afin de venir en aide à 1,1 million de personnes pendant au moins trois mois dans des régions de Somalie affectées par la famine. Selon le chef des opérations humanitaires de l’ONU, Valerie Amos, les Nations Unies ont un « besoin urgent de 1,4 milliard de dollars supplémentaires pour sauver des vies ».

Céline Tabou


Kanalreunion.com