Moyen-Orient et Afrique du Nord

80 % des migrants traversant la Méditerranée viennent de Libye

Conséquence de la guerre lancée par les Occidentaux

Témoignages.re / 3 décembre 2014

Environ 85 % des migrants clandestins qui sont passés, en 2014, par la Méditerranée à destination de l’Europe, viennent des côtes libyennes, a indiqué le porte-parole du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (Hcr), Adrian Edwards.

« L’insécurité joue un grand rôle dans la propagation du crime organisé qui favorise les opérations de trafic et du commerce d’êtres humains », a précisé M. Edwards, insistant sur la nécessité d’étudier le phénomène globalement, en commençant par les causes qui poussent les personnes à choisir la migration clandestine au lieu de passer par les voies légales et en terminant par les voies et moyens d’aider les migrants lorsqu’ils arrivent sur terre.

Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés organise, en collaboration avec l’Organisation internationale de Migration, organise sa réunion annuelle de haut niveau les 10 et 11 décembre qui sera axée cette année sur la “question” de la protection en mer, indique-t-on.
Sur le même sujet, le président du Conseil italien, Matteo Renzi, a affirmé lundi que « l’accueil anarchique des migrants facilite le rejet des étrangers et le racisme » dans les pays européens, ajoutant : « Nous avons besoin des règles claires qui régissent cette question ».

S’exprimant devant le Sénat italien à l’occasion de la conférence des commissions parlementaires de l’Union européenne, il a précisé que « la Libye est hors de contrôle », situation, a-t-il ajouté, qui « pousse plus de 100.000 personnes à tenter d’entrer en Europe, soulignant que « l’intervention militaire en Libye (contre le régime de Kadhafi) a été faite sans une prise en compte de l’après Kadhafi ».
L’Union européenne se doit de faire quelque chose, sinon « nous allons perdre la guerre contre la migration », a-t-il dit.


Kanalreunion.com