Moyen-Orient et Afrique du Nord

Benjamin Netanyahu veut-il réhabiliter Hitler ?

Le chef du gouvernement israélien dit que l’idée du massacre des Juifs a été suggérée à Hitler par un Palestinien

Témoignages.re / 21 octobre 2015

Incroyable mais vrai : prenant la parole ce mercredi juste avant le Congrès mondial sioniste, Benjamin Netanyahu, Premier ministre d’Israël, a déclaré que Hitler avait prévu d’expulser les juifs d’Europe, pas de les tuer. Selon le dirigeant israélien, le plan d’extermination aurait été suggéré par un Palestinien. Les historiens sont aussitôt montés au créneau : comment le chef d’un gouvernement peut-il réécrire l’histoire pour dédouaner le plus grand criminel de l’histoire de ses actes odieux.

JPEG - 43.5 ko

C’est le quotidien israélien Haaretz qui a annoncé l’incroyable nouvelle. Selon les propos tenus par Benjamin Netanyahu, Premier ministre d’Israël, l’idée du génocide des Juifs pendant la seconde guerre mondiale ne venait pas d’Hitler mais d’un Palestinien ! Pour le chef de la puissance qui occupe la Palestine, le dirigeant des Nazis avait pour but d’expulser les Juifs d’Europe, et il accuse l’ancien grand mufti de Jérusalem de lui avoir dit de brûler les Juifs pour ne pas que ces derniers se réfugient dans la Palestine.

Accusations hallucinantes

Voici d’ailleurs précisément ce qu’a dit le chef de l’État d’Israël, en relatant un dialogue qu’il situe en novembre 1941 entre le plus grand criminel de l’histoire et Haj Amin al Husseini, le grand mufti :
« Hitler ne voulait pas exterminer les Juifs à cette époque. Il voulait expulser les Juifs. Et Haj Amin al Husseini est allé voir Hitler et a dit : “si vous les expulser, ils viendront tous ici (en Palestine)“. »
D’après Netanyahu, Hitler a alors demandé : « que devrais-je faire avec eux », et le mufti lui répondit : « brulez-les ».
Ce n’est pas la première fois que Netanyahu accuse l’ancien responsable religieux palestinien. En 2012, à la tribune de la Knesset, parlement de Tel Aviv, il avait dit que Haj Amin al Husseini était « un des architectes en chef » de la solution finale
Ces propos hallucinant ont été tenus très sérieusement à la tribune du Congrès sioniste mondial. En pleine aggravation de la répression contre les Palestiniens, une telle déclaration va encore accentuer la crise.
Ils ont rapidement déclenché une tempête sur les réseaux sociaux.

Israéliens indignés

Les historiens rejettent catégoriquement cette thèse. Dès l’arrivée au pouvoir de l’extrême droite en Allemagne en 1933, ce parti n’avait pas fait mystère de son racisme en particulier contre les Juifs. Après le déclenchement de la seconde guerre mondiale en Europe, les massacres des Juifs se sont étendus. Les premiers crimes de masse eurent lieu dès le début de l’invasion de l’URSS, quand des dizaines de milliers de Juifs étaient assassinés dans les bois. Ces crimes contre l’humanité ont eu lieu bien avant la supposée rencontre entre Hitler et le responsable religieux palestinien.
Seuls quelques historiens fanatiques suivent la thèse de Netanyahu, faisant le lien entre les crimes de la seconde guerre mondiale et la politique de l’OLP à l’époque de Yasser Arafat.
Les propos indignes du Premier ministre israélien ont été fermement condamnés au sein de la propre classe politique de son pays. « Il s’agit d’une dangereuse distorsion de l’histoire et je demande à Netanyahu de la corriger immédiatement étant donné qu’elle minimise l’Holocauste, le nazisme, et… la responsabilité d’Hitler dans le terrible désastre qu’a subi notre peuple », a dit Isaac Herzog, responsable du Parti travailliste.
Saeb Erakat, un négociateur de la Palestine, a été très clair déplorant que le : « chef du gouvernement israélien haïsse son voisin (palestinien) au point d’être prêt à absoudre le premier criminel de guerre de l’histoire, Adolf Hitler, du meurtre de 6 millions de juifs pendant l’Holocauste ».
Le Premier ministre israélien reviendra-t-il à la raison ? Comment peut-il se permettre de réécrire l’histoire ?



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Si on sortait un peu des livres "zhistoires l’école" ! Pour ce qui est des juifs ils étaient plus ou moins visés dans une grande partie de l’Europe de l’ouest dont la France. Et Hitler n’aura pas agit seul ni l’Allemagne elle même. Ils étaient dénoncés (population même) arrêtés (Force de l’ordre) transportés, et une grande partie exterminés ... En Allemagne et ses pays alliés France compris. A la fin de la guerre les premiers projets des Trois vainqueurs (Angleterre URSS USA) avaient été de leur céder un bout de territoire des Trois vaincus (Allemagne France Italie) soit l’Alsace et La Lorraine !!! Ceci du fait que ces gens-là ne pouvaient vivre à côté de ceux qui les ont faits souffert. Imaginez ce qu’il aurait resté du territoire français à ce jour. Il y a eu aussi un deuxième projet comme pour la Palestine, c’est de créer des enclaves à Madagascar !!! A imaginer le sort de notre île. Quelques bouts de territoire de Palestine et aujourd’hui ... Ce langage de Netanyahu n’est pas nouveau de la part de certains Juifs aussi étonnant soit-il. Puisse que les autres doivent disparaître aujourd’hui ! A chaque époque « son boubou pour ces racistes, colonialistes ,Indiens d’Amérique, Noir d’Afrique, Communiste, Islamiste … Lo Réunionnais qui tient par ses racines peut comprendre par la vie des anciens dans période esclavagiste et colonialiste d’il n’y a pas longtemps.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com