Moyen-Orient et Afrique du Nord

Calme précaire à Tripoli

Après de violents combats à l’aéroport

Témoignages.re / 21 juillet 2014

La ville de Tripoli s’est réveillée ce lundi dans un climat de clame précaire au lendemain des violents affrontements armés qui se sont poursuivis toute la nuit aux alentours de l’aéroport de la capitale libyenne.

La circulation automobile était fluide et les habitants vaquaient à leurs occupations quotidiennes en dépit de l’anxiété qui se lisait sur le visage des piétons.

Dimanche, Tripoli a connu les combats les plus acharnés depuis le déclenchement des affrontements armés avec l’ entrée en action de chars, d’obus, de roquettes, de missiles et autres armes lourdes.

Cinq personnes au moins ont été tuées durant la journée du dimanche, s’ajoutant aux 47 morts et aux 120 autres blessés dans les affrontements qui opposent depuis le 13 juillet dernier des groupes armés à l’aéroport de Tripoli, selon un communiqué du ministère libyen de la Santé.

Le gouvernent a renouvelé dimanche son appel à l’arrêt des combats qui ont terrorisé les habitants des quartiers environnants de l’aéroport dont certains ont été contraints de se déplacer.

Le gouvernement a également examiné, lors d’une réunion d’urgence consacrée à la situation dans la capitale libyenne, les conditions des Libyens bloqués dans les aéroports étrangers depuis la fermeture de l’aéroport de Tripoli au trafic aérien et les efforts déployés pour les rapatrier.

Pour sa part le Conseil local de Tripoli (mairie) a décidé de former des commissions de crise chargées du suivi des habitants déplacés du quartier de Gasr Ben Gashir en raison des combats, des délestages fréquents du courant électrique, de la pénurie d’essence ainsi que de déchets qui s’amoncèlent dans les rues en l’absence des éboueurs à cause des combats dans la ville.

L’aéroport de Tripoli est le théâtre d’affrontements depuis huit jours entre les ex-rebelles de Zenten, qui en ont pris le contrôle après la chute du régime de Kadhafi en 2011, à une alliance composée la Chambre des opérations des révolutionnaires de Libye, soutenus par certains ex-rebelles de Misrata.


Kanalreunion.com